Sélectionné pour vous :  Mamou : le propriétaire des 450 kilogrammes de chanvre indien saisis sur la nationale Mamou-Faranah identifié ( procureur)

L’armée au pouvoir en Guinée depuis 2 ans: « Le CNRD est en train de travailler et cela mérite d’être célébré le 5 septembre »

Quelques jours seulement nous séparent de l’an 2 de la prise du pouvoir par le Comité national du Rassemblement pour le Développement (CNRD). Alors que les autorités de la transition se préparent pour célébrer la deuxième année de leur arrivée à la magistrature suprême, les acteurs sociopolitiques du pays font le bilan des 24 mois de gestion de colonel Mamadi Doumbouya et ses hommes.

Si certains dressent un tableau sombre, d’autres par contre estiment que le bilan a été globalement satisfaisant. C’est le cas de Mohamed Lamine Kaba, président du parti FIDEL, qui fait savoir que le CNRD est en train de réaliser ses promesses tenues le 05 septembre 2021.

« Le bilan a été globalement positif. Lorsqu’on veut juger les gens, il faut les juger selon ce qui a été dit au départ. Lorsque le coup d’État a été perpétré, il nous été dit pourquoi ils ont fait le coup d’État. Ils ont dit de façon explicite que c’est parce qu’il y a eu des malversations financières. C’est parce que la justice était sous les ordres de l’exécutif. C’est parce que la politisation à outrance avait dominé l’administration. C’est parce que la gestion de l’administration était devenue une règle courante. Donc, il faut absolument mettre fin à tout cela. La moralisation de l’administration. Aujourd’hui, est-ce qu’ils sont en train de moraliser ou pas ? Ils n’ont pas dit qu’ils ont fait le coup d’État parce que les élections précédentes ont été mal organisées, parce que y a eu le troisième mandat, parce que y a eu nouvelle constitution, non. C’est parce que la démoralisation de l’administration a été trop généralisée, d’où la raison de leur coup d’État. Donc, il faut les juger selon cet engagement. Est-ce que cela continue ou pas ? Oui, je dirais qu’aujourd’hui la lutte contre l’impunité est réelle, la traque des délinquants financiers, la traque des biens mal acquis est effective. Les domaines publics qui ont été spoliés, on est en train de les récupérer. La mise à la retraite de certains cadres qui étaient intouchables. Y avait des personnes qui avaient 40, 50 ans dans l’administration civile, ils ne partaient pas. Aujourd’hui, l’administration est en train d’être rajeunie. Nous avons encore observé les voiries urbaines qu’on est en train de réaliser et même rurales. On peut dire sans risque de se tromper qu’aujourd’hui dans tous les quartiers de Conakry, y a au moins un chantier. La construction des aérodromes à l’intérieur du pays », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Cas des 300 employés licenciés par UMS : la MAOG annonce des fortes actions afin qu'ils soient rétablis dans leurs droits

Selon cet ancien député à l’Assemblée nationale, la date du 6 septembre mérite d’être célébrée, en guise de soutien aux actions du CNRD.

« Tout cela prouve que la volonté politique est là, le CNRD est en train de travailler. Cela mérite d’être célébré le 5 septembre. Et c’est pourquoi, nous lançons un appel à tous les Guinéens de coordonner une action de soutien autour du CNRD, en vue de l’aider à apporter des réformes importantes qu’il a engagées depuis le 5 septembre 2021 », dit-il avant d’ajouter:

« Nous appelons les Guinéens à ne pas céder à la provocation de certains citoyens qui veulent le même jour en découdre avec le peuple guinéen. Ceux qui veulent organiser des manifestations, je pense que ceux-là sont en train de nous exposer à des risques très élevés et nous leur demandons de renoncer à cette pratique et de cesser d’exercer des chantages sur l’exécutif, de se reconvertir en bons citoyens » conseille Mohamed Lamine Kaba.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...