Sélectionné pour vous :  La Guinée fait-elle face à une crise énergétique ? « Malheureusement, on est toujours dans la réaction, on évite l’anticipation » (spécialiste)

Labé : les inspecteurs et directeurs régionaux de l’urbanisme outillés sur la digitalisation des titres fonciers

Une plateforme de digitalisation des titres fonciers a été mise à la disposition des inspecteurs régionaux et directeurs préfectoraux de l’urbanisme et de l’habitat dans les régions de Labé et Mamou. Cette cérémonie de présentation s’est déroulée ce jeudi 1er février 2024 dans la salle de conférence du gouvernorat de Labé.

Interrogé, Ibrahima Sory Camara, conservateur foncier dans la région de la Moyenne Guinée est revenu sur l’objectif de la rencontre.

« La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de la refondation et de la restructuration de l’Etat prônées par les autorités sous la clairvoyance du chef de l’Etat, le général Mamadi Doumbouya. Il s’agit en effet d’une formation qui aboutira à la digitalisation des titres fonciers sécurisés. Le titre foncier en tant que droit de propriété, de jouissance et de possession de la manière la plus absolue, est aussi un document juridique dont son élaboration requiert l’intervention non seulement des institutions libérales à travers les cabinets de géomètres experts et les cabinets de notaires, mais aussi l’Etat guinéen à travers ses services techniques et les bureaux de la conservation foncière en tant que dernier maillon de la procédure. L’obtention de ce document sécurisé doit interpeller chaque citoyen tenant compte des conflits récurrents sur le foncier dû à une pression exponentielle de la population mais aussi ses enjeux transactionnels comme source de revenu. De tout ce qui précède, nous invitons chaque citoyen d’être en possession de son titre foncier sécurisé pour réduire considérablement ces conflits récurrents. Nous recommandons vivement aux autorités l’élaboration des plans fonciers inscrits dans le code foncier et domanial conformément à l’arrêté instituant l’élaboration de ces plans fonciers et qui constitue l’outil de gestion foncière des communes », a-t-il expliqué.

Prenant la parole, Aboubacar Kourouma, secrétaire général au ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, a tout d’abord remercié les autorités de Labé pour l’accueil avant de revenir sur l’importance de la plateforme.

« Quand je prends la parole, c’est juste pour remercier les autorités de Labé ainsi que les collègues et cadres de l’habitat suite à l’accueil qui nous a été réservé. Cette plateforme a été mise en place suite aux exigences qui nous avaient été imposées pour trouver des solutions pour une meilleure gestion de l’émission des titres fonciers par les plus hautes autorités. Il a fallu que nous prenions en charge la mise en œuvre de cette application pour pouvoir lancer l’émission des titres fonciers. Aujourd’hui, on est heureux de vous dire que cette plateforme est opérationnelle et nous avons plus de 3000 dossiers sur la plateforme. Au final, les informations sur les titres fonciers sont sur un livret sécurisé avec beaucoup de sécurité qui incrustée dans ce document. Cependant, les informations à la base qui ne sont pas sous notre contrôle, il va falloir que nous trouvons des moyens de contrôler ces données pour se rassurer que ces données sont issues d’une procédure en bonne et due forme qui respecte les règles de l’art. Pour dire qu’un titre foncier est sécurisé, il faut que les données qui sont là-dessus soient sans failles. Ce sont des réformes sur lesquelles nous sommes en train d’entreprendre », a-t-il dit.

Sélectionné pour vous :  La Guinée fait-elle face à une crise énergétique ? « Malheureusement, on est toujours dans la réaction, on évite l’anticipation » (spécialiste)

Représentant le gouverneur de région à cette rencontre, Siné Magassouba, directeur de cabinet du gouvernorat de Labé n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction.

« C’est pour moi une satisfaction doublée d’une immense joie d’être à vos côtés pour le lancement de cette plateforme tant attendue dans la région de la Moyenne Guinée. Selon les termes de référence déjà produits et de manière spécifique, cette mission permettra de présenter et échanger avec les services déconcentrés de Labé et Mamou sur les différentes réformes du département. Cette plateforme de digitalisation de titres fonciers sécurisés va aussi nous permettre d’éviter beaucoup de problèmes car si on cite les départements à problèmes, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat vient au premier plan. Je déclare donc les travaux de cette digitalisation des titres fonciers sécurisés ouvert dans la région de la Moyenne Guinée. J’insiste là-dessus, pour éviter les problèmes, il faut comprendre les données. Je demande à ce titre une concentration énorme pour tenter de maîtriser toutes les données et après cette mission je pense qu’il s’agit d’un programme très ambitieux », a-t-il déclaré.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...