Sélectionné pour vous :  Timbo (Mamou) : tenue de la troisième édition de la ziara de Karamoko Alfa, Almamy Ibrahima Sory Mawdho et des Tekouns

État de santé de Kassory et Damaro en prison: le RPG Arc-en-ciel dénonce une « violation de leurs droits » et exige leur évacuation

Au cours de l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel de ce samedi, 15 juillet 2023, les responsables du parti ont rendu publique une déclaration dans laquelle ils ont fait cas de l’état de santé de l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara. Dans ce communiqué lu par Lansana Komara, secrétaire administratif du parti, le RPG arc-en-ciel a exprimé son inquiétude par rapport à l’état de santé de ses deux cadres qui, selon lui, se trouvent dans un état très critique.

Dans la même déclaration, le parti dénonce ce qu’il qualifie de violation des droits humains et demande la libération de Dr Ibrahima Kassory Fofana et Amadou Damaro Camara.

 »La direction nationale du Parti RPG-Arc en ciel exprime ses inquiétudes face à la santé dégradante de Dr Ibrahima Kassory Fofana, ancien Premier ministre et Président du Conseil National Exécutif Provisoire qui amène les médecins à le garder toujours dans la salle des soins intensifs et dans le seul but de l’aider à tenir jusqu’à son transfert dans les centres hospitaliers de référence et appropriés pour son traitement. Malgré la pertinence des rapports des médecins sur son incapacité de comparaitre avec tous ses sens en place devant tout Tribunal, un transport judiciaire a été imposé et a eu lieu dans la salle des soins intensifs. Ces actes de violation flagrante des droits humains ont ainsi interpellé la direction de notre parti sur les risques que court Dr Ibrahima Kassory Fofana dont la vie est en danger », a lu l’ancien ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle avant de poursuivre:

Sélectionné pour vous :  La mission de la CEDEAO annoncée en Guinée annulée: ces vérités de La NGP de Badra Koné

 »Il est à rappeler que c’est dans le même ordre judiciaire et de santé que se place le cas de l’honorable Amadou Damaro Camara, ex président de l’Assemblée nationale. C’est bien face à l’indifférence des autorités de la transition, que nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale sur ces abus qui ne présagent aucunement de l’espoir pour une transition apaisée et inclusive. Le RPG arc-arc-en-ciel demande la libération de ses cadres et responsables incarcérés depuis près de quinze mois sans preuve », indique le communiqué.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...