Sélectionné pour vous :  Siguiri: une mère de famille violée et tuée par des inconnus, à Mankitin

Évacuation de Oyé Guilavogui vers la Tunisie: Me Salifou Béavogui applaudit le caractère humain de la justice guinéenne 

L’ancien ministre de l’Environnement, des Eaux et forêts et également ancien ministre des postes et télécommunication sous le régime d’alpha Condé, va enfin être évacué en Tunisie pour poursuivre ses soins médicaux. La décision a été prise hier mercredi, par la CRIEF à travers le juge en charge de son dossier. Une grande satisfaction pour les avocats de Guilavogui. Parmi eux, Me Salifou Béavogui qui sollicite à ce que la procédure de voyage soit vite diligentée, puisque selon lui, son client est dans un état très critique.

Le rapport médical de Oyé Guilavogui présenté par les médecins traitants de l’hôpital Ignace Deen où il est alité depuis quelques jours, recommande des examens sanitaires non disponibles en Guinée. C’est le juge Alhassane Mabinty Camara en charge de son dossier, lui-même qui a fait cette précision. Vu l’urgence, il a été donc décidé d’évacuer l’ancien ministre en Tunisie pour les soins appropriés. Une réjouissance totale pour son avocat qui salue le visage humain de la justice.

« Il y a de quoi s’en réjouir. Je commence par souhaiter très bonne santé à mon client qui est vraiment malade. Et cela a été constaté par le corps médical et également par les juges en charge de son dossier qui ont décidé son évacuation en toute connaissance de cause. Ce qui prouve quelque part que la justice aussi a un visage humain. Je suis très content et je souhaite que les diligences soient faites pour qu’il soit rapidement en contact avec le médecin traitant. Son état de santé est très inquiétant et ça nécessite une prise en charge médicale appropriée>>, a fait savoir Me Salifou Béavogui intériorisé ce jeudi, par la rédaction de Siaminfos.com.

Sélectionné pour vous :  Siguiri: une mère de famille violée et tuée par des inconnus, à Mankitin

Mais à quand le départ de Oyé Guilavogui pour la Tunisie quand on sait que son état de santé est très critique dit-on ? Aucune date pour le moment selon Me Salifou Béavogui.

« Nous, nous aurions souhaité que ça soit le plus rapidement que possible, dans le meilleur délai, aujourd’hui, demain ou après demain parce qu’il est vraiment rongé par le mal. Mais comme cela suppose qu’il ait délivrance de documents, des autorisations administratives, donc nous sommes dans l’attente et nous courrons derrière cette documentation>>, a-t-il ajouté.

Selon les informations, l’ancien ministre des postes et télécommunication poursuivi dans une affaire de détournement présumé de 50 millions de dollars, souffre de douleurs abdominales et d’infection urinaire.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...