Sélectionné pour vous :  Récurrence des accidents de la circulation en Guinée, en saison pluvieuse : ces explications surprenantes d'un ingénieur en ponts et chaussées

Fodé Baldé recadre le colonel Doumbouya sur le cas CEDEAO : « Pour qu’il ait des dividendes économiques, il va falloir élaborer des politiques »

A la tribune des Nations-Unies jeudi, 21 septembre 2023, le chef de la junte guinéenne n’a pas été tendre avec la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le colonel Mamadi Doumbouya a estimé que l’Institution sous-régionale doit quitter le terrain politique pour privilégier le dialogue. Ce pan du discours du président de la transition n’est pas du goût du responsable de la communication digitale de l’Union des forces républicaines (UFR).

A en croire Fodé Baldé, le colonel Mamadi Doumbouya affiche de plus en plus sa volonté de ne pas permettre le retour à l’ordre constitutionnel : « A l’origine, la CEDEAO a été créée pour des raisons économiques. Mais pour qu’il ait des dividendes économiques, il va falloir élaborer des politiques. C’est une façon de vouloir exclure la CEDEAO dans sa dynamique de vouloir le retour à l’ordre constitutionnel dans le pays. Je pense que c’est une peine perdue parce qu’effectivement, tout le monde a compris désormais que la volonté n’est pas de travailler au retour à l’ordre constitutionnel, et que les Democrates et guinéens que nous sommes, nous n’allons pas accepter cela. Il revient à chacun de réécouter ce discours et de faire sa propre opinion, et de voir qu’est-ce que nous pouvons apporter à notre pays en terme de démocratie. Nous ne pouvons comprendre qu’après 65 ans d’indépendance, on nous fait un tel discours qui n’a rien apporté à notre pays jusqu’à ce moment », a-t-il déploré.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Sélectionné pour vous :  Cas des boursiers guinéens à l'étranger : ces grosses révélations du DG du Service national des bourses extérieures
Laisser une réponse
Share to...