Sélectionné pour vous :  Guinée : le syndicat autonome de l'enseignement supérieur menace de déclencher une grève pour exiger...

Guinée : après l’évaluation à mi-parcours des ministres, Dr Dansa annonce l’évaluation des politiques publiques et de la gouvernance publique

L’une des missions cruciales du débat budgétaire ouvert mercredi 16 août 2023 à l’hémicycle du palais du peuple à travers la présentation du document du programme budgétaire pluriannuel 2024-2026, reste l’évaluation de la politique et celle de la gouvernance publique. C’est ce qu’a laissé entendre le président du conseil national de la transition qui a salué l’évaluation à mi-parcours des ministres guinéens, même si les résultats de cet exercice, sont loin d’être satisfaisants, dit-on.

Si pour certains acteurs politiques, l’évaluation des membres du gouvernement doit être faite par le conseil national de la transition, pour Dr Dansa Kourouma, il n’y a aucune objection à faire à cette initiative présidentielle pilotée par la primature. Il a d’ailleurs indiqué que l’organe qu’il dirige a joué un rôle essentiel dans ce processus. Mais qu’à cela ne tienne, les politiques publiques ainsi que la gouvernance publique seront passées au peigne fin par les commissions appropriées du CNT.

« Nous félicitons et encourageons le Premier ministre, chef du gouvernement, ainsi que toute l’équipe d’évaluation des ministres pour leurs efforts.
Le Conseil National de la Transition (CNT) a joué un rôle essentiel dans la consolidation de ce processus de reddition des comptes, en agissant conformément aux dispositions de la Charte de la Transition. Pendant ce débat budgétaire, nous veillerons à contrôler la réponse aux aspirations de nos concitoyens. Ce débat budgétaire servira de plate-forme pour atteindre plusieurs objectifs cruciaux: Evaluation des politiques publiques : Le Conseil National de la Transition, en accord avec le gouvernement, évaluera en profondeur les politiques publiques actuelles afin d’identifier leurs performances, leurs atouts et les domaines nécessitant des améliorations. Cela inclut une évaluation de l’efficacité des politiques de développement régional et d’éducation », a-t-il déclaré avant de poursuivre :

Sélectionné pour vous :  Retour à l'ordre constitutionnel en Guinée: "Il est temps que nous arrêtions cette gouvernance" (Mohamed Cissé)

« Evaluation de la gouvernance publique : A partir du Programme de Référence Intérimaire (PRI), les commissions appropriées du CNT analyseront en collaboration avec les cadres des départements sectoriels, les mécanismes de gouvernance et l’efficacité des choix en matière de politiques économiques et sociales. Cela pourrait impliquer la transparence dans les processus décisionnels et la lutte contre la corruption », insiste-t-il.

Le président du conseil national de la transition a aussi indiqué qu’ils examineront également l’accès du secteur privé national aux opportunités, la transparence, l’efficacité et l’efficience des marchés publics. Ce, conformément à la loi sur le contenu local.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...