Sélectionné pour vous :  Restriction de Guinematin.com : le SPPG annonce une marche le 06 novembre prochain à Conakry et à l'intérieur du pays (communiqué)

Guinée/Enseignement technique : vers l’introduction du numérique dans les 126 filières enseignées dans les écoles

Le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi s’engage dans un processus de numérisation de toutes les filières enseignées dans les écoles techniques en Guinée. C’est dans cette optique que le ministre Alpha Bacar Barry a reçu ce mercredi, 25 octobre une délégation française du cabinet de conseil TACTIS conduite par son président.

Les deux personnalités »ont échangé autour de plusieurs sujets liés notamment aux solutions innovantes à travers le numérique qui peuvent être implémentés dans les écoles de l’enseignement technique et de la formation professionnelle », rapporte la cellule de communication du département.

Lors de cette rencontre, le ministre Alpha Bacar Barry a saisi l’occasion pour faire savoir à Stephane Lelux et sa délégation que son département à de nombreuses ambitions dans le numérique, d’où d’ailleurs le processus de transformation de l’ensemble des services du ministère.

« L’objectif pour nous, c’est d’introduire le numérique dans toutes les filières enseignées dans nos écoles car elles ont le cote digital que nous pouvons developper. Nous envisageons des partenariats avec des structures comme le cabinet de conseil TACTIS », a laissé entendre le patron du département de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Pour le ministre Alpha Bacar Barry, « il est fondamental que sur les 4000 kilomètres du backbone national qu’on puisse bâtir un réseau de compétences, notamment dans la maintenance, les infrastructures, la digitalisation de nos structures et même sur la transmission du savoir dans nos écoles ».

C’est pourquoi, dit-il, « l’école nationale du numérique est prête à travailler avec vous dans le cadre de notre collaboration pour dérouler des formations pour les formateurs mais aussi contribuer à l’élaboration des filières qui seront enseignées dans cette école du futur », a confié à ses hôtes.

Sélectionné pour vous :  Col. Doumbouya, candidat du CNRD ? « Nous considérons jusqu'aujourd'hui que l'engagement pris va être respecté » (Dr Fodé Oussou)

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...