Sélectionné pour vous :  Le nouvel Inspecteur général de la police aux policiers : « Si vous devez faire respecter la loi vis-à-vis des citoyens, ... »

N’zérékoré : Le procureur général près la Cour d’Appel de Kankan échange avec les officiers de police judiciaire

Récemment nommé Procureur général près la Cour d’Appel de Kankan,  Mamadou Dian Bora Diallo est depuis sur pied pour rencontrer et échanger avec les officiers de police judiciaire de sa juridiction. C’est ainsi qu’il est reçu ce jeudi 08 février 2024 dans la salle de conférence de la bibliothèque préfectorale de N’zérékoré par les officiers de police judiciaire de la région.

L’objectif étant d’échanger avec les services auxiliaires de justice,  le nouveau procureur général près la cour d’appel de Kankan s’est exprimé en ces termes:

“Dans le cadre des nouvelles orientations du parquet général, nous avons entamé une série de rencontres afin d’échanger avec les officiers de police judiciaire de tout le ressort.  La semaine passée,  nous étions à Kankan. Nous avons rencontré ceux allant de Dinguiraye jusqu’à Kérouané, aujourd’hui, nous sommes à N’zérékoré ici pour rencontrer ceux de Beyla jusqu’à Guéckédou et demain, nous serons à Faranah pour ceux de Kissidougou et Faranah. Ces séries de rencontres n’ont qu’un seul objectif, échanger avec les officiers de police judiciaire leur faire savoir que dorénavant les actes qu’ils doivent poser doivent se conformer au code de procédure pénale. Se débarrasser de tout ce qui est corruption, de tout ce qui est abus, de tout ce qui est affaire civile et commerciale et se contenter strictement du contenu du code de procédure pénale. Les informer aussi des mesures que nous envisageons de prendre en ce qui concerne l’application puisque nous avons été instruits par monsieur le ministre d’État, garde des sceaux pour diligenter dans les meilleurs délais le processus leur permettant d’être habilités afin qu’ils puissent exercer de manière légale leurs attributions d’officiers de police judiciaire. Vous avez constaté en plus des officiers de police judiciaire que j’appellerais classiques, il y avait aussi les OPJ de la douane et du corps de conservation de la nature », a indiqué le procureur Mamadou Djan Bora Diallo.

Sélectionné pour vous :  Lutte contre le SIDA en Guinée : « Notre ambition commune est de mettre fin à l’épidémie à l’horizon 2030 » (Premier ministre)

Pour le président du tribunal de première instance de N’zérékoré, c’est bouffée d’oxygène pour la justice de pouvoir compter sur la bienveillance des instances supérieures.

“Les fonctions de procureur général dans l’ordonnancement judiciaire de notre pays sont plus stratégiques. Elles sont à la fois le socle et la sentinelle de l’application de la loi pénale.  Loin d’une affirmation gratuite, le code de procédure pénale me réconforte dans mes dires en ce sens que son article 41 dit ceux-ci : le procureur général est chargé de veiller à l’application de la loi pénale dans toute l’étendue du ressort de la cour d’appel et au bon fonctionnement des parquets de son ressort. À cette fin, il anime et coordonne l’action des procureurs de la République en ce qui concerne tant la prévention que la répression des infractions à la loi pénale ainsi que la conduite de la politique pénale par les parquets de son ressort. Il veille à l’exécution des décisions de justice.

Sans préjudice des rapports particuliers qu’il établit, soit d’initiative,  soit à la demande du procureur général, le procureur de la République adresse à ce dernier un rapport annuel sur l’activité et la gestion de son parquet ainsi que sur l’application de la loi.

Le procureur général a, dans l’exercice de ses fonctions, le droit de requérir directement la force publique., fin de citation.

Cet article susmentionné illustre éloquemment mes propos et traduit votre rôle fondamental au sein de l’appareil judiciaire, conclut Mamadou Saliou Diakité, Président du tribunal de première instance de N’zérékoré », a-t-il mentionné.

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...