Sélectionné pour vous :  Makanera Kaké s'enorgueillit du bilan d'Alpha Condé: "Quand nous étions là, y avait Internet et le courant 24h/24"

Guinée : le ministre de l’Économie invite les contrôleurs financiers à exercer leur mission de façon « indépendante »

La première conférence annuelle sur le contrôle financier s’est ouverte lundi, 6 mai 2024, à Conakry. Il sera question pour les contrôleurs financiers et experts d’échanger autour de plusieurs thématiques liées à leur mission. Une occasion que le ministre de l’Économie et des Finances a saisie pour faire une invite aux contrôleurs financiers de Conakry et des collectivités déconcentrées.

Mourana Soumah les a invités à exercer leur mission de façon indépendante : « Permettez-moi, tout d’abord, de remercier son Excellence monsieur le président de la République, chef de l’État, le général de corps d’armée, Mamadi Doumbouya, qui a bien voulu inscrire dans le Programme de Référence Intérimaire (PRI) un axe fondamental bâti sur la bonne gouvernance. Il en est de même pour monsieur le Premier ministre, qui a bien voulu rehausser par sa présence le niveau de cette cérémonie d’ouverture. Comme vous le savez, le contrôleur financier est chargé d’assurer le contrôle à priori des dépenses publiques de l’État et certains de ses démembrements. Le contrôleur financier sera donc mis en lumière à l’occasion de cette conférence et à ce titre, son rôle et ses responsabilités dans l’exécution des dépenses publiques seront vulgarisés. Il en sera de même dans l’identification de son périmètre d’intervention tant dans le domaine de la régularité des actes à incidences financières que du respect des procédures d’exécution budgétaire. Je saisis l’occasion pour rappeler aux contrôleurs financiers que leur mission doit s’exercer de façon indépendante, en appliquant les dispositions légales et réglementaires qui entre autres, définissent les pièces requises par nature d’opération de dépenses soumises à leur appréciation pour validation ou rejet motivé. La présente conférence doit être le lieu pour tous les participants d’acquérir de nouvelles connaissances et de renforcer les compétences existantes dans le domaine plus large de la gestion des dépenses publiques et dans l’approfondissement des techniques d’analyse et d’évaluation des risques budgétaires », rappelle le ministre.

Sélectionné pour vous :  Préavis de grève du mouvement syndical: "Le mouvement syndical joue sa dernière carte par rapport à cette situation" (Abdoul Sacko)

Plus loin, il a laissé entendre que son département ne ménagera aucun effort dans l’atteinte des objectifs des contrôleurs financiers.

« Pour cette fin, vous devrez vous approprier du cadre légal et réglementaire particulièrement notre Loi organique relative aux lois de finances (LORF) et ses textes d’application. La maitrise de ce cadre légal et réglementaire est la principale garantie de l’exécution correcte de vos missions. Pour cela, vous profiterez de la conférence pour identifier les faiblesses et proposer les améliorations et les adaptations requises. Votre conférence devra réfléchir sur l’impact de la Direction Nationale du contrôle financier dans la préparation des analyses et des propositions nouvelles susceptibles d’être incorporées dans le rapport d’exécution budgétaire dont la cohérence avec les comptes de gestion garantie une qualité de réédition auprès de l’Assemblée Nationale pour les lois de règlement et la cour des comptes pour les comptes de gestions. Mon cabinet et moi-même attendons de vos travaux des propositions concrètes de mesures liées à la qualification de vos activités en termes de rationalisation des dépenses à réaliser et d’adaptation des textes. C’est pourquoi, nous accordons une attention particulière aux conclusions qui en résulteront », a-t-il indiqué.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...