Sélectionné pour vous :  Dr Ben Youssouf sur le délai de 24 mois de transition : "S'il faut attendre que la communauté internationale nous vienne en aide, il y aura forcément un glissement"

Guinée : le mouvement syndical en colère dépose son préavis de grève pour exiger la libération de Sékou Jamal Pendessa 

Le mouvement syndical guinéen a finalement décidé de passer à la vitesse supérieure après de nombreuses interpellations faites à l’endroit du gouvernement. D’abord pour le cas relatif à l’incarcération du journaliste Sékou Jamal Pendessa, secrétaire général du syndicat des professionnels de la presse de Guinée, ensuite les conditions de vie précaires des travailleurs. Au sortir d’une assemblée générale ténue ce mardi, 06 février, 2024 à la bourse du travail, les centrales syndicales ont décidé de déposer un préavis de grève.

Le cas du journaliste Sékou Jamal Pendessa est le cas qui irrite le plus le mouvement syndical guinéen. En dépit de tous les cris de coeur lancés ces derniers temps, le secrétaire général du syndicat des professionnels de la presse de Guinée continue toujours de croupir en prison. Chose que les centrales syndicales ne comptent plus accepter, dixit Kader Aziz Camara, porte-parole du mouvement syndical.

« Aujourd’hui par la voix du mouvement syndical guinéen, une seule voix nous voulons que Pendenssa soit libéré sans condition. À cet effet, le mouvement syndical a décidé de déposer aujourd’hui un préavis de grève au gouvernement. Ensuite, ça sera l’avis de grève. Et dans ces conditions, nous demandons l’accompagnement de toutes les couches sensibles par rapport à la condition que vit aujourd’hui notre camarade Pendessa », a-t-il lancé avant d’ouvrir une fenêtre sur le cas relatif à la cherté de la vie en Guinée.

« Aussi nous voyons que la cherté de la vie est là, les femmes sont devant nous. Le cas des contractuels aujourd’hui dans le protocole d’accord, ce n’est pas respecté comme cela se doit. Donc ça veut dire que nous demandons à tout le monde, tous ceux qui sont touchés par ce problème, nous déposerons un préavis de grève et la suite, ça sera l’avis de grève ».

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : Sayon Condé, un des gendarmes décédés dans l'accident de Sougueta, regagne sa dernière demeure

Le mouvement syndical guinéen qui d’ores et déjà bénéficie du soutien de la CSI internationale, demande à toute la population de l’accompagner dans cette nouvelle lutte.

Ci-dessous la copie du préavis de grève !

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...