Sélectionné pour vous :  Kaloum: un incendie signalé au ministère de l'Urbanisme, de l'Habitat et de l'Aménagement du Territoire

Ibrahima Diallo du FNDC prévient le colonel Doumbouya et cie : « Tant que la crise existe, ils ne se sentiront pas stables »

Depuis plusieurs mois maintenant, la junte guinéenne et de nombreux acteurs sociopolitiques réunis au sein des Forces Vives de Guinée (FVG), ne conjuguent plus le même verbe. Le collectif exige du pouvoir de Conakry le retour rapide à l’ordre constitutionnel et la mise en place d’un autre cadre de dialogue présidé par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Pour le chargé des opérations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), c’est une crise qui n’arrange pas les membres du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD).

Interrogé dans la soirée de ce mardi, 3 octobre 2023, l’activiste de la société civile a mis le point sur le ‘’i’’ : « Nous demandons au CNRD d’écouter les structures qui sont organisées et qui sont quand même disposées à dialoguer avec le président de la transition pour sortir de cette crise. Parfois, quand il y a un soulèvement populaire qui n’est pas coordonné et dirigé par une structure donnée, les conséquences seront fatales pour le pays pendant des années. C’est pourquoi il doit écouter et dialoguer avec les Forces vives de la nation pour trouver une solution de sortie de crise (…) L’analyse n’est pas forcément le changement de leadership, mais le changement de trajectoire. Le président de la transition a dit que ses priorités c’est le social, l’économie ensuite politique. Quel que soit le leader qui sera là si la trajectoire n’est pas changée, je crois qu’on sera toujours dans cette dynamique de crise. Dès lors la priorité c’est le retour à l’ordre constitutionnel, la crise sera réglée et il n’y aura pas de crise. Tant que la crise existe, ils ne se sentiront pas stables », a-t-il prévenu chez nos confrères de Djoma FM.

Sélectionné pour vous :  Labé : une importante quantité de jus 24h incinérée par les autorités

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...