Sélectionné pour vous :  Siguiri : des enseignants privés de leurs primes après les trois jours de l'examen d'entrée en 7ème année

Immigration clandestine: des campagnes de sensibilisation à N’zérékoré et Conakry

Dans les régions de Conakry et N’zérékoré, l’association Saint Christophe lance une série de campagnes de sensibilisation des jeunes. Stop à l’émigration clandestine est le slogan de cette campagne de conscientisation de la couche juvénile. Des conférences débats, des matchs de gala entre autres sont ainsi organisés à l’intention des jeunes.

Faire face aux fléau de l’immigration clandestine des jeunes africains, c’est le défi que tente de relever l’association Saint Christophe. À l’université de N’zérékoré, une conférence débat est organisée à l’intention des étudiants.


« Avant d’émigrer de façon clandestine, cherchez d’abord à vous renseigner. Parce qu’en Occident, tout n’est pas beau, tout n’est pas rose. J’aimerais que les jeunes fassent une prise de conscience surtout ici à l’université parce que, les cadres du pays ce sont les étudiants, » a fait savoir Marcel Plaigné, président de l’association Saint Christophe.

Le choix de l’université de N’zérékoré enchante les autorités de ce temple du savoir.


« Cette problématique de l’émigration clandestine est devenue une préoccupation nationale. Elle touche essentiellement la couche juvénile. C’est important de savoir que ce sont les jeunes eux-mêmes qui prennent ces genres d’initiatives en organisant des campagnes de sensibilisation afin de sensibiliser leurs camarades sur les dangers de ce fléau qui touche actuellement beaucoup de pays de la sous région. »

De l’autre côté à Conakry, sous une pluie battante, des jeunes de la commune de Ratoma se retrouvent autour du ballon rond, histoire de se partager des idées sur le développement du continent africain. Fassou Bernard Condé, jeune leader de Sonfonia.

Sélectionné pour vous :  Cas des enseignants contractuels : Le gouvernement propose le paiement graduel des arriérés de salaire avant la rentrée des classes


« Il faudrait que les jeunes se remettent en cause et disent pourquoi l’occident est encore plus valeureux que chez nous ? En dépit de cela, ils doivent faire une retrospection en se posant la question si chez eux, ça marche bien pourquoi ne pas faire pareil chez nous pour que ça marche ? Parce que, je pense que ce qu’ont les occidentaux, nous en avons aussi mieux. Seulement que nous ne travaillons pas et si nous travaillons plus, on peut faire mieux qu’eux afin que l’Afrique soit plus attrayante que l’Europe », a indiqué le recteur, Dr Oumar Kéïta.

Quant à Étienne Lamah, il met l’accent sur les potentialités que regorge le continent africain.


« Ici en Guinée, nous avons beaucoup de possibilités, que ça soit dans le cadre du football, que ça soit dans le domaine d’entrepreneuriat, nous avons énormément de potentiels en Guinée. Et il est important que la jeunesse comprenne cela. Que l’Afrique possède la population la plus jeune et c’est l’avenir du monde. C’est dommage que les jeunes partent mourir en mer », conclut-il.

À travers le slogan « stop à l’émigration clandestine », l’association Saint Christophe entend contribuer au rayonnement de l’Afrique toute entière.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun, pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...