Sélectionné pour vous :  Guinée : le ministère de l'Agriculture bénéficie d'un don de 100 tonnes de semences de maïs de la part d'un partenaire 

Inondation à Banakoroda (Kankan) : la société « incriminée » sort du bois et prend la parole 

Accusée d’être la principale responsable de l’inondation survenue dans la matinée du dimanche 28 avril 2024, au quartier Banakoroda, en raison des travaux des voiries urbaines en cours depuis un certain temps, la société Guiter S.A a pris la parole ce lundi matin pour apporter un démenti.

Même si la société dit comprendre les préoccupations de la population, Moussa Camara, responsable des affaires extérieures et des relations communautaires de Guiter S.A précise que l’entreprise travaille selon les normes de la CEDEAO en matière de voiries urbaines.

« Nous comprenons également leurs préoccupations. Ils doivent comprendre que les travaux que nous menons à Banakoroda sont réalisés conformément aux normes dictées par le cahier des charges. Ce ne sont en aucun cas des décisions unilatérales de l’entreprise Guiter. Aujourd’hui, nous suivons les normes de la CEDEAO en matière de voiries urbaines. Notre objectif est de construire des routes qui ne soient pas submergées par les eaux. Car si nous posons des revêtements bitumineux et qu’ils se retrouvent ensuite sous l’eau, cela signifie que le travail a été mal exécuté. La durabilité et la longévité de ces infrastructures dépendent de la qualité et des normes définies par le cahier des charges. Ainsi, nous travaillons conformément aux normes recommandées par le cahier des charges et approuvées par la mission de contrôle chargée de superviser l’exécution des travaux par l’entreprise Guiter », a-t-il indiqué.

Le responsable des affaires extérieures et des relations communautaires de la société Guiter demande à la population de comprendre que le gouvernement est engagé dans une phase de modernisation des infrastructures routières.

Sélectionné pour vous :  Procès du 28 sept : ce que demandent Oury Bailo Bah et près de 750 victimes pour la réparation des dommages et préjudices

« Vous savez, le gouvernement sous la tutelle du CNRD s’est engagé dans la modernisation de nos villes, et on ne peut pas faire d’omelette sans casser des œufs. Les travaux sont en cours, mais ils ne sont pas encore terminés. Nous sommes en train d’aménager le quartier, vous l’avez constaté avec moi, les travaux sont en cours. Nous comprenons leurs préoccupations ; il faut comprendre que nous sommes dans une phase de modernisation du quartier Banakoroda à travers les voiries urbaines. Donc l’aménagement se poursuit, les travaux sont presque terminés et le revêtement bitumineux se poursuit. Nous allons continuer à moderniser ce que nous faisons dans l’intérêt de cette population ».

Moussa Camara demande à la population d’accepter d’accompagner ce projet pour le bien de la population de Banakoroda.

« Il est essentiel qu’ils comprennent que le travail en cours est réalisé pour eux, et non contre eux. Ils doivent comprendre cela et accepter d’accompagner le projet dans leur propre intérêt », a-t-il lancé.

Concernant la période d’exécution des travaux de ces voiries, ce responsable promet de respecter les délais contractuels.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...