Sélectionné pour vous :  Évasion de Ibrahim Akhlal à la maison centrale de Conakry : plusieurs agents suspendus et poursuivis par Charles Wright (décision)

Siguiri: bras de fer entre l’UNAJOG et l’UNOG autour de l’élection du président préfectoral des orpailleurs

Quatre jours après l’élection du président préfectoral des orpailleurs dans la salle de conférence de la Mairie de Siguiri, un bras de fer naît entre l’Union Nationale des Orpailleurs de Guinée (UNOG) et l’Union Nationale des Jeunes Orpailleurs de Guinée (UNAJOG).

Selon nos informations, ces deux associations luttent pour être à la tête de l’association des orpailleurs au niveau préfectoral. Chose qui d’ailleurs divise aujourd’hui la population de la ville aurifère de Siguiri.

Rencontré dans la soirée de ce vendredi 21 juillet 2023, le président de LUNAJOG, Bakary Camara a indiqué la fraude qui a caractérisé la récente élection pour la mise en place du bureau préfectoral des orpailleurs de Siguiri.

« Nous avons vu leur soi-disant élection pour la mise en place de notre bureau préfectoral alors qu’en réalité ce n’est pas une élection. S’ils voulaient réellement tenir une élection ce n’est pas de cette façon qu’il fallait organiser. Donc après notre consultation avec nos chefs de Conakry, nous avons décidé de ne plus reconnaître ce bureau qui est mis en place à l’issue de cette élection que nous qualifions d’ailleurs de frauduleuse. Déjà, nous sommes allés rencontrer le préfet et le président de la délégation spéciale pour leur faire la part des choses et on leur a clairement signifié qu’on ne reconnaîtra plus jamais ce bureau. Et s’ils ne prennent pas de dispositions, ils seront les seuls responsables de ce qui va arriver », a martèlé le président préfectoral l’UNAJOG.

De l’autre côté, le nouveau bureau mis en place depuis le 17 juillet dernier ne compte pas revenir en arrière.

Sélectionné pour vous :  Guinée : Les enseignants contractuels acceptent de passer un concours de formalité en signant un protocole d'accord avec le gouvernement

« Nous avons fait l’élection devant tout le monde, toutes les autorités sont informées. Donc, c’est pour vous dire que cette élection que nous venons de faire est bel bien valide et nous ne reviendrons plus jamais en arrière », a laissé entendre Aboubacar Magassouba, le nouveau président élu.

Pour l’heure, tous les regards sont braqués sur les autorités préfectorales et communales pour éviter le pire dans ce bras de fer qui s’annonce.

A suivre !

 

Siguiri, Mamadou Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...