Sélectionné pour vous :  Bendou (Siguiri) : un jeune homme d'une vingtaine d'années donne la mort à sa belle-sœur lors d'une dispute

Interdiction de sortie d’Ibrahima Diallo : le parquet de Mafanco requiert la fin de la poursuite pour délit non constitué contre l’ex commissaire de l’Aéroport 

Le procès dans l’affaire ministère public et Ibrahima Diallo, responsable des opérations du FNDC contre Ibrahima Naby Traoré, ancien commissaire spécial de l’Aéroport de Conakry s’est poursuivi ce jeudi, 12 octobre 2023 devant le Tribunal de première instance de Mafanco. L’audience du jour a été axée sur les réquisitions du parquet et plaidoiries des avocats des différentes parties au procès.

Dans ses plaidoiries, Maître Salifou Béavogui, avocat de la partie civile a demandé au Tribunal de retenir le prévenu dans les liens de la culpabilité pour « qu’il serve d’exemple aux autres policiers qui se sont habitués à empêcher les acteurs sociopolitiques de voyager sans aucune décision de justice ». Pour les préjudices subis, la partie civile a sollicité la condamnation de l’ex commissaire de l’aéroport au paiement de 50 millions de francs pour toute préjudice confondue.

Prenant la parole pour ses réquisitions, la substitut du procureur n’a pas tardé à boter en touche les plaidoiries de la partie civile. Pour la représentante du ministère public, les faits dont il est question ne peuvent pas être imputés au prévenu, car dit-elle, l’ex commissaire spécial de l’Aéroport a reçu une réquisition d’interdiction de sortie de Ibrahima Diallo de la part du procureur de la république près le Tribunal de Dixinn qu’il était obligé d’exécuter. Par conséquent, elle a sollicité du Tribunal de renvoyer le prévenu à des fins de la poursuite pour délit non constitué.

La représentante du ministère public a été suivie par l’avocat de la défense qui sollicite à son tour l’abandon des poursuites contre son client pour délit non constitué. En outre, la défense a demandé au Tribunal de condamner Ibrahima Diallo à 1 franc symbolique pour avoir abusé de son droit de partie civile.

Sélectionné pour vous :  Siguiri : un adolescent meurt par noyade dans une ancienne mine d'or artisanale, à Tomboko

Après avoir entendu toutes les parties, le président du Tribunal a mis l’affaire en délibéré pour décision être rendue le 26 octobre 2023.

A rappeler que Ibrahima Naby Traoré, ancien commissaire spécial de l’Aéroport de Conakry est poursuivi pour atteinte à la liberté individuelle et abstention délictueuse. Des faits prévus et punis par les dispositions des articles 643 et 644 du Code pénal.

 

A suivre !

 

Depuis le TPI de Mafanco, Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...