Sélectionné pour vous :  Journée mondiale de lutte contre le SIDA : "Continuons à œuvrer pour un avenir où le VIH ne sera plus une menace..." (Dr Bernard Goumou)

Journée des élites de l’école guinéenne: les lauréats des différents examens nationaux récompensés par les autorités

Le ministère de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a organisé une journée spéciale dénommée « journée des élites de l’école guinéenne » ce samedi, 12 août 2023 à Conakry. L’objectif d’honorer les lauréats de la République, notamment ceux de la session 2023. La cérémonie a été présidée par le Premier ministre, chef du gouvernement, cette cérémonie a connu la mobilisation des autorités gouvernementales, acteurs éducatifs et parents d’élèves.

L’ambition est de faire du mérite et de l’excellence quelque chose de beau et de grand au sein du système éducatif guinéen. C’est dans cette dynamique que les autorités en charge de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation ont pensé à organiser cette cérémonie de récompense des élèves qui se sont démarqués à travers leurs notes lors des examens nationaux session 2023.


« Adolphe Iréné Kolié de N’Zérékoré, premier des sciences Mathématiques avec une moyenne historique de 18,99, un record depuis 1985, Fatima Chimère Somparé, Ratoma, première de la République en sciences sociales avec 17,72 de moyenne également un record depuis 1985, Karamadi Diallo, Gaoual, premier des premiers du BEPC avec 19,05 de moyenne, Fatima Christian, Ratoma, première des premières du CEE avec une moyenne de 9,56 soit 19,12 de moyenne. Félicitations à vous chers lauréat! Vous venez d’inscrire vos noms en lettre d’or dans le panthéon des majors de la République », a déclaré Guillaume Hawing, ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation.

Ce sont des résultats qui ont battu le record de l’histoire des lauréats depuis 1985 jusqu’à nos jours. Une réjouissance totale pour les concernés, comme le témoigne Iréné Kolié, leur porte-parole.

« Cette journée qui a été initiée par nos autorités actuelles, nous honore, nous qui avions beaucoup sacrifié pour nous attaquer qu’à une seule chose, les études. Par ma propre voix et par la voix de tous les lauréats, j’aimerais vous remercier du plus profond du cœur pour cette marque de respect et d’honneur que vous nous accordiez », a lancé Adolphe Iréné Kolié.

Sélectionné pour vous :  Afrique : Cellou Dalein dénonce le manque de fermeté des Occidentaux vis-à-vis des militaires au pouvoir 

Cette journée de récompense n’a pas été simplement réservée aux lauréats. Il y a également des candidats qui ont fait preuve de courage et d’abnégation, mais aussi ceux qui souffrent d’un handicap physique et qui se sont démarqués lors des examens nationaux passés, indique le ministre Guillaume Hawing.

« Nous avons décidé de reconnaître et de récompenser des réussites spéciales qui incarnent la persévérance et la résilience de nos apprenants. C’est le cas de Sambou Diakité, admis au BAC à la 12eme tentative, de M’mawa Sidibé, Fatoumata Binta Diallo et de Nema Victor Kolié qui ont tous décroché le BAC malgré leurs états physiques. Ceci, pour dire que chaque élève, quelle que soit sa situation, mérite d’être soutenu, encouragé et outillé pour sa réussite », a fait savoir Guillaume Hawing.

Prenant la parole, le premier ministre a laissé entendre que :

« les résultats de cette année nous rassurent de la dynamique de l’émulation saine dans nos concessions scolaires et ils doivent être pérennisés », a lancé Bernard Goumou, qui a présidé cette cérémonie.

Il faut signaler qu’à cette occasion, les lauréats au nombre de 116, ont bénéficié chacun des cadeaux et une somme d’argent de la part des autorités du MEPU-A et les partenaires.

 

Ibrahima Camara et Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...