Sélectionné pour vous :  Récentes tu£ries sur l'Axe: l'OGDH sort de son silence et hausse le ton contre l' "impunité"

Journée mondiale de la biodiversité : cet important rappel de la ministre de l’Environnement et du Développement Durable

Instituée en l’an 2000 par l’organisation des nations unies, l’humanité célèbre ce lundi 22 mai 2023, la journée mondiale de la biodiversité. Une occasion annuelle pour réfléchir et sensibiliser sur l’importance de la biodiversité.
À cette occasion, la ministre de l’environnement et du développement durable a, dans une déclaration rendue publique, regretté l’impact de l’homme sur la biodiversité avant d’appeler au respect de l’engagement du pays à restaurer et protéger la biodiversité.
 » Cette célébration nous invite à nous rappeler l’impérieuse nécessité, pour notre bien-être, de vivre en harmonie avec la nature. C’est donc l’occasion pour nous de réfléchir sur la manière d’œuvrer au profit d’une prise de conscience collective sur les questions touchant la biodiversité. En décembre 2022, la Guinée a pris part aux travaux de la COP15 de Montréal où elle a contribué à l’adoption du nouveau cadre mondial sur la biodiversité Kunming-Montréal. Ce fut un accord historique qui donne un regain d’espoir, en ce sens qu’il fixe des objectifs et des mesures concrètes pour enrayer et inverser la disparition de la biodiversité d’ici 2050. Le slogan adopté cette année défend l’idée selon laquelle, sur la base de ce nouvel accord, les pays doivent mettre en œuvre l’ensemble des mesures y prévues avant 2030. Ce n’est qu’ainsi que, nous pourrons obtenir une diversité biologique protégée et durable à l’horizon 2050 « , dit la ministre Hadja Safiatou Diallo.
Avec pour thème retenu cette année « De l’accord à l’action : reconstruire la biodiversité » la ministre Hadja Safiatou Diallo se dit consiente des menaces qui pèsent sur la biodiversité en Guinée.
 » De la lutte contre les changements climatiques à la disponibilité des moyens de subsistance, en passant par la sécurité alimentaire et l’accès à l’eau potable, la biodiversité constitue le fondement d’un avenir durable pour l’humanité. Elle est donc notre patrimoine commun, c’est notre capital naturel, c’est notre vie. En dépit de l’évidence du rôle primordial de la biodiversité pour notre bien-être, certaines activités que nous menons menacent sérieusement l’existence de nos ressources biologiques, concourent à leur disparition et compromettent gravement le fonctionnement  des écosystèmes « , a-t-elle conclu.

Sélectionné pour vous :  Éducation : Les enseignants contractuels menacent d'enclencher des manifestations spontanées à Kaloum

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...