Sélectionné pour vous :  Évacuation sanitaire de Kassory : « Il n'appartient pas au procureur de décider de la liberté d'une personne qui est arrêtée », tranche Alseny Sall de l'OGDH

Justice : le dossier Diouldé Diallo, l’ex DG de la SEG et son comptable s’ouvre à la CRIEF

Mamadou Diouldé Diallo, ancien directeur général de la Société des Eaux de Guinée (SEG) et Ousmane Kourouma, ex directeur financier et comptable de ladite société ont comparu ce mercredi, 12 juillet 2023 devant la Chambre de jugement de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF).

Ces deux anciens responsables de la SEG sont poursuivis pour des faits présumés de faux en écritures publiques, enrichissement illicite et corruption. Faits prévus et punis par les dispositions des articles 585, 586, 587, 771, 776 du code pénal, 3, 4 et 54 de la loi L/2017/041/AN du 04 juillet 2017, portant prévention, détection et répression de la corruption et des infractions assimilées.

Selon l’ordonnance de renvoi lue par le président de la Cour, ils sont reprochés d’avoir altéré frauduleusement la vérité dans les bons de commande de nature à causer du préjudice à la Société des Eaux de Guinée. Aussi, pour avoir été dans l’incapacité de justifier l’origine licite des ressources qui les ont permis d’être en possession d’un patrimoine ou de mener un train de vie sans rapport avec leurs revenus.

A la barre, les deux prévenus ont rejeté les faits qui leur sont reprochés. Après leur identification et la signification des faits pour lesquels ils sont poursuivis, la Cour a renvoyé l’affaire jusqu’à demain, 13 juillet 2023 pour la suite des débats.

 

Depuis la CRIEF, Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Évacuation sanitaire de Kassory : « Il n'appartient pas au procureur de décider de la liberté d'une personne qui est arrêtée », tranche Alseny Sall de l'OGDH
Laisser une réponse
Share to...