Sélectionné pour vous :  Kintinian (Siguiri): un jeune homme retrouvé mort dans un bâtiment inachevé, à Setiguiya

Kindia: le ministre Guillaume Hawing donne le coup d’envoi de la rentrée scolaire

Les élèves guinéens ont repris le chemin de l’école ce mardi, 3 octobre 2023. Ce, après plusieurs mois de vacances. A Kindia, c’est le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation qui a donné le coup d’envoi de cette reprise des cours dans la région. La cérémonie a eu lieu dans un établissement privé de la place en présence des autorités locales et certains parents d’élèves.

Prenant la parole, le préfet de Kindia colonel Abdel Kader Mengué Camara a félicité les élèves qui ont répondu à l’appel.

« Aujourd’hui c’est l’ouverture. Qui veut aller loin, ménage sa monture. Si vous voulez réussir et préparer demain, c’est aujourd’hui il faut commencer à se préparer. Donc, je vous exhorte au travail, la Guinée a besoin des élites. Donc, travaillez dur pour être les meilleurs », a-t-il lancé.

Dans sa communication le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a insisté sur la rigueur avant d’inviter les élèves à prôner l’excellence.

« Nous sommes très contents ce matin parce que nous voyons une forte mobilisation à Kindia. C’était pas évident parce qu’hier c’était la fête de l’indépendance. Nous disons félicitations aux autorités de Kindia pour la mobilisation dans cette école. La victoire commence aujourd’hui, la préparation commence aujourd’hui. Quand tu ne veux pas pleurer en fin d’année, c’est maintenant qu’il faut commencer et maintenir le même rythme.

Cette année, l’année scolaire est placée sous le signe de » la modernisation du système éducatif guinéen ». Nous avons instauré cette année ce qu’on appelle le système intégré de l’école guinéenne.

Que ce soit les classes intermédiaires ou d’examen, nous avons instauré un rythme d’évaluation. Toutes les classes seront suivies de la même manière.

Toutes les rigueurs que nous avons l’habitude de faire au niveau des classes d’examen seront appliquées au niveau des classes intermédiaires. L’école ne se limite pas seulement aux classes d’examen », a dit Guillaume Hawing avant d’ajouter:

Sélectionné pour vous :  Poursuites judiciaires contre Alpha Condé : "Si le gouvernement n'a pas de travail, il n'a qu'à penser au bas peuple qui souffre le martyre"

« Nous avons mis un outil en place qui permet de maîtriser le mouvement des élèves dans les classes intermédiaires. Dans le passé, les élèves avaient comme habitude, quand ils redoublent la classe, ils changent d’école et s’inscrivent en classe supérieure. Cette année, cela n’est plus possible. En le faisant, cela nous permet d’arrêter cette hémorragie d’échec dans les classes d’examen.

Chers élèves, ce que je vais vous dire comme conseil, c’est de cultiver l’excellence. Le président de la République a instauré 3 compétitions au niveau de l’école guinéenne.

1- C’est la SENAMSCO qui vise à récompenser les meilleurs élèves et les meilleurs enseignants.

2- Il y a la journée de l’excellence de l’école guinéenne.

Vous avez vu cette année les 110 lauréats qui ont été récompensés par le président de la République.

3- Il y a aussi le Prytanée militaire qui est aujourd’hui plus que le rêve des élèves. Tous les parents, tous les élèves souhaiteraient être au prytaneé militaire mais c’est le travail, c’est réservé aux élites. Et voilà pourquoi vous devez travailler pour être retenus par le prytaneé militaire », a-t-il martelé.

Selon le constat de notre correspondant, la reprise des cours a été plus ou moins effective dans certaines écoles privées de Kindia. Contrairement aux écoles publiques où beaucoup de salles de classe sont restées vides ce mardi. C’est le cas de l’école primaire de Condeta et du lycée 28 septembre.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...