Sélectionné pour vous :  Récentes tu£ries sur l’axe, restriction de la liberté de la presse : l’ANAD de Cellou Dalein dénonce une « dérive liberticide » de la junte guinéenne

Kindia: Un gérant de kiosque orange money tué par des bandits armés, un des assaillants brûlé vif par des citoyens en colère

L’insécurité continue de faire des victimes en République de Guinée. Dans la nuit du jeudi, 13 juillet 2023, un gérant de kiosque orange money a été tué par des bandits lourdement armés, qui ont ensuite emporté une forte somme d’argent. L’acte s’est passé au quartier Sinania, situé dans la commune urbaine de Kindia.

Selon Ibrahima Sory Barry, fils de la victime, c’est aux environs de 21 heures que la boutique de son père a été attaquée par des bandits lourdement armés.

« Nous étions à la boutique jusqu’à 20 heures. Quand le courant est parti, on est restés un peu, il m’a dit de faire rentrer les bancs et de fermer la boutique. Au moment où je fermais la boutique juste, 3 bandits sont venus sur la moto et un d’entre eux est venu vers moi, il m’a pris. Le 2e a pris mon père et le 3eme était sur la moto. Le 2eme qui a pris mon père s’est battu avec lui et finalement mon père l’a battu. Maintenant, il a contourné la boutique pour venir me délivrer. Dès qu’il a vu le bandit qui m’a pris il a dit directement: ehh! C’est toi ?? Le bandit a voulu tiré sur moi mon père s’est précipité sur moi, ils ont tiré sur lui. Ensuite, ils ont pris le sac d’argent. Mais je ne sais pas y avait combien dedans », explique-t-il.

La victime Thierno Amadou Barry, enseignant contractuel, etait mariée et père de 4 enfants.

Interrogé par notre correspondant, Bailo Barry, chef du secteur de Sinania a déploré cet autre assassinat dans la ville des agrumes.

Sélectionné pour vous :  Siguiri: des bandits armés attaquent une boutique, poignardent le gérant et emportent une forte somme d'argent et une grande quantité d'or

« Nous avons appris qu’un des 3 bandits qui ont fait ce sale boulot a fuit avec la moto. Mais arrivé à Kotomomoya, il voulait descendre dans les bas-fonds mais malheureusement pour lui la moto ne pouvait pas passer. Donc, il a été rattrapé par les gens et il a été brûlé vif juste au carrefour Mangoyah. C’est ce qu’on m’a dit », confie-t-il.

Aux dernière nouvelle, le corps de la victime se trouve à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia et son inhumation est prévue pour ce vendredi dans la commune urbaine de Kindia.

 

 

Kindia, Sam Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...