Sélectionné pour vous :  Nouvelle constitution guinéenne : l'AMG recommande la modification des dispositions de la loi organique portant statut des magistrats 

Le président de la commission de la CEDEAO aux détracteurs : « Nous sommes passés d’une CEDEAO des États à une CEDEAO des peuples »

Près de deux semaines après le retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les dirigeants de l’Institution se sont une nouvelle fois retrouvés. Face à ce retrait, la CEDEAO a préféré inviter les pays concernés au dialogue.

Cependant, le président de la commission de la CEDEAO Dr Omar Alieu Touray n’a pas manqué d’envoyer une pique aux détracteurs de l’Institution :

« Nous sommes passés d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des Peuples, où les exigences de gouvernance démocratique et de transparence ont une importance primordiale », a-t-il déclaré.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Journée des élites de l'école guinéenne: les lauréats des différents examens nationaux récompensés par les autorités
Laisser une réponse
Share to...