Sélectionné pour vous :  Date de publication des résultats du Baccalauréat 2023: ces précisions importantes de Ansa Diawara, porte-parole du MEPU-A

CRIEF : l’ex ministre, Général Rémy Lamah et la société SOGUIMAP renvoyés des fins de la poursuite

La chambre de jugement de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) a rendu ce lundi, 31 juillet 2023, son verdict dans l’affaire de « corruption dans la passation, l’exécution et le contrôle des marchés publics et complicité » qui oppose l’État guinéen et la société chinoise ZMC à l’ancien ministre de la Santé, Général Remy Lamah et la société Soguimap.

Sur l’action publique, la Cour a renvoyé Général Rémy Lamah et la société SOGUIMAP des fins de la poursuite pour des faits de corruption et complicité de corruption dans la passation, l’exécution et le contrôle des marchés publics non établis à leur égard. Sur l’action civile, la Cour a reçu les constitutions des parties civiles de l’État et de la société ZMC avant de les débouter de toutes leurs prétentions comme non fondées.

A rappeler que dans ce dossier, l’ex ministre de la Santé, le Général à la retraite Remy Lamah est accusé par la société chinoise ZMC qui était chargée de la fourniture à la Guinée des produits pharmaceutiques, obstétricaux et néonataux pour les femmes et les bébés d’avoir résilié abusivement son contrat de près de 100 milliards de francs guinéens au profit de la société SOGUIMAP.

 

Depuis la CRIEF, Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Chute mortelle d'un jeune à Kaloum : l'OGDH salue la proactivité de la justice guinéenne
Laisser une réponse
Share to...