Sélectionné pour vous :  Charles Wright propose de « rendre obligatoire et publique la déclaration des biens du Chef de l'État et des membres du gouvernement »

Nouveau report de l’immatriculation des engins roulants : l’Union des consommateurs de Guinée fait des recommandations à l’Etat

La décision du ministre des Transports exigeant les nouvelles plaques d’immatriculation et l’acquisition des permis de conduire et carte grises qui est arrivée à terme le 30 juin dernier, a été prolongée jusqu’au 31 juillet prochain. Une décision prise selon les autorités pour permettre aux pèlerins de regagner le pays et ceux qui sont partis pour célébrer la fête de tabaski à l’intérieur du pays de se retourner dans la capitale. Chose qui réjouit le président de l’association des consommateurs de Guinée. Ousmane Keita que nous avons interrogé ce lundi, 3 juillet 2023 a mis l’occasion à profit pour formuler des recommandations à l’endroit des autorités en faveur des citoyens.

Cette décision qui a été prolongée d’un mois devrait entrer en vigueur depuis le 31 décembre, 2022. Mais vu la faible adhésion des usagers à l’initiative qui s’explique par le coût élevé des nouvelles plaques d’immatriculation, les autorités ont renvoyé le délai au 30 juin, 2023. Mais jusqu’à cette date, c’était seulement 40% des usagers qui se sont confirmés à la règle selon les sources proches du syndicat des transporteurs. C’est pour cette raison que le président de l’Union des consommateurs de Guinée lance un appel aux citoyens.

<< Tout ce que nous nous voulons, est qu’il ait moins d’accidents dans la circulation routière. Le plus important pour nous c’est que le plus vite, les consommateurs aillent se former et aillent prendre leurs permis de conduire. Pour nous, c’est l’une des plus grandes solutions pour résoudre l’insécurité routière. Ce que nous nous voulons, c’est que le syndicat s’implique dans la sensibilisation au niveau de leurs adhérents qui sont les chauffeurs. Pour nous, il est grand temps pour que l’on puisse former nos hommes, afin de limiter les accidents de la circulation>>, a-t-il sollicité.

Sélectionné pour vous :  Vers la flambée des prix des denrées alimentaires après l'incendie du dépôt de carburant ? ces assurances de la Chambre de commerce

Aux autorités, Ousmane Keita fait un plaidoyer pour soulager les usagers.

<< Je vais lancer un cri de cœur à nos autorités pour qu’elles puissent accepter pour le cas de la ré-immatriculation, les consommateurs puissent le faire. Pour ceux qui viennent d’acheter leurs véhicules, pour qu’ils puissent renouveler leurs plaques d’immatriculation. Parce qu’en réalité, ceux qui ont acquis l’ancienne plaque, malheureusement ne sont pas remboursés. Alors qu’ils ont dû payer pour ça. C’est un plaidoyer lancé à nos autorités à travers le ministère des transports>>, a-t-il plaidé.

Le président de l’Union des consommateurs a par ailleurs déploré le comportement de certains jeunes qui ont manifesté ce lundi sur la route le Prince, pour s’opposer à l’entrée en vigueur de cette décision.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...