Sélectionné pour vous :  Franwalia ( Siguiri ) : le bloc administratif délabré, "nous étions obligés d'aller travailler dans la maison d’un natif"

Ley Tanga/Maci : La population se mobilise pour la campagne nationale de reboisement

Le district de Ley Tangan situé dans la sous-préfecture de Maci, préfecture de Pita ne se met pas en marge de la campagne nationale de reboisement enclenchée par les autorités du pays.

Dans ce district, sages, femmes et jeunes étaient fortement mobilisés pour accueillir le sous-préfet de Maci accompagné du maire, du président des ressortissants de Maci et de plusieurs autres autorités locales afin de procéder au lancement officiel local.

Les salutations d’usages et les discours de circonstance ont eu lieu à l’école primaire de Ley Tanga.

Dans son intervention, le maire de Maci a mis l’accent sur l’importance du reboisement.

« Nous vous disons merci pour votre accueil et pour votre attachement à l’environnement. Planter un arbre équivaut à aider à la revalorisation de la nature. Nous sommes ici pour le lancement de la campagne de reboisement. Comme vous le savez, l’arbre est très important », a brièvement laissé entendre Mamadou Bailo Diallo, maire de la commune rurale de Maci chez nos confrères de avenirguinee

De son côté, le colonel Mamadou Lamarana Diallo, sous-préfet de Maci a profité de l’occasion pour remercier les habitants de Ley Tangan pour leur hospitalité. Il a par ailleurs exhorté les habitants de cette localité à faire du reboisement une de leurs priorités. Un appel appuyé par Elhadj Zakariaou Bah, président des ressortissants de Maci.

Après le cérémonial d’accueil, la délégation a pris la direction de l’endroit choisi pour le lancement officiel local de la campagne nationale de reboisement.

Cette cérémonie a pris fin par des prières et bénédictions pour la réussite de cette campagne de reboisement.

Sélectionné pour vous :  Discours caustique du président de la CEDEAO contre les coups d’État : « Ce discours constitue pour nous un message d’espoir » (Fodé Baldé)

 

Amadou Oury Barry pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...