Sélectionné pour vous :  Procès des leaders du FNDC/Ibrahima Diallo à la barre : « Ce procès est un procès politique »

L’interdiction de vente de carburant dans les bidons révolte les pêcheurs de Kaporo : « Ils ont interdit l’accès au Port à tous les administrateurs » (source)

La décision du gouvernement d’interdire de servir les bidons en carburant dans les Stations-service après l’incendie du dépôt d’hydrocarbures impacte considérablement certains secteurs d’activité. C’est le cas du secteur de la pêche artisanale qui est confronté à d’énormes difficultés d’avoir de l’essence pour alimenter leurs moteurs.

Pour exprimer leur ras-le-bol, les pêcheurs artisanaux du Port de pêche de Kaporo ont interdit ce mardi, 02 janvier 2024, l’accès des lieux à tout membre de l’administration du Port, selon Minkaël Soumah, un des chefs du Port.

« Les pêcheurs ont été pendant deux semaines marginalisés, impossible pour eux de se procurer de l’essence. Dès que les Stations commencent à les servir, l’ordre vient de la SONAP de ne pas servir les bidons, hors les pêcheurs utilisent les bidons, c’est leurs réservoirs. Donc vu tout ça, les pêcheurs ont révolté aujourd’hui et ils ont interdit l’accès au Port à tous les administrateurs de la Fonction publique. Moi-même qui suis leur chef, je suis exclu du Port. Au moment où je vous parle, les administrateurs ne rentrent pas au Port, ils ne sont pas admis. Les pêcheurs disent que s’il n’y a pas de carburant, ils ne veulent pas voir un fonctionnaire de l’État dans le Port », s’est-il confié à notre rédaction.

Mais, aux dernières nouvelles, on apprend que ces pêcheurs ont reçu un des sages et « ils sont en pourparlers. Il y a un émissaire qui est venu, il veut nous entretenir », a dit notre interlocuteur.

A suivre !

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Dernière minute : le sit-in des enseignants contractuels prévu ce jeudi est reporté
Laisser une réponse
Share to...