Sélectionné pour vous :  Doko (Siguiri): un homme battu à mort par ses agresseurs, qui lui ont arraché un œil

Dr Abdoulaye Diallo à propos de la dissolution du gouvernement: « Ça prouve que Mamadi n’est pas un dirigeant »

Le président guinéen de la transition, Général Mamadi Doumbouya a dissous lundi le gouvernement dirigé par Dr Bernard Goumou. Dans le même acte, la gestion courante des affaires du gouvernement a été confiée aux chefs de cabinet, secrétaires généraux et Secrétaires généraux adjoints jusqu’à la mise en place du nouveau gouvernement. Une décision diversement appréciée par les acteurs sociaux et politiques du pays.

Interrogé par un de nos reporters, Dr Abdoulaye Diallo, président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) a dénoncé cette façon de faire de Mamadi Doumbouya.

« Ce n’est pas la bonne méthode. Il fallait demander la démission du gouvernement, emmener le Premier ministre à démissionner avec son gouvernement. C’est la manière la plus polie. Ce n’est vraiment pas bon pour un pays. Mamadi sait quand il est venu faire le coup d’État, il ne faisait pas l’unanimité. Ces ministres ont accepté de servir quelqu’un qu’ils ne connaissent pas. La façon dont les choses se sont déroulées, ça prouve que Mamadi n’est pas un bon dirigeant. Donc, il ne peut pas les enlever comme ça. C’est des cadres qui méritent respect et considération », a martelé le président du Mouvement pour la solidarité et le développement avant de poursuivre:

« C’est une très mauvaise décision. Eux qui font ça, qu’est-ce qu’ils sont par rapport aux autres ? Si on prend un Mamadi Doumbouya et le Général Bachir Diallo, est-ce qu’ils sont compatibles professionnellement ? Non. C’est la pratique de Sékou Touré. C’est-à-dire, tu vis avec lui, tu n’es pas sûr si tu vas mourir ou tu seras en vie demain. Ou bien si tu ne vas pas aller en prison. C’est ce que Mamadi est en train de faire. Ils ont toujours peur. Le gèle des comptes, le retrait des passeports, tout ça de manière émotive. C’est l’émotion qui agit, c’est pas la raison. Et, on ne peut pas gérer un pays avec l’émotion », regrette Dr Abdoulaye Diallo.

Sélectionné pour vous :  Qualification CAN féminine : La Guinée humiliée par le Mali sur un score fleuve de 7-2 

Par ailleurs, le président du parti MSD n’a pas manqué de conseils à l’endroit du président de la transition qui, selon lui, a fait beaucoup d’erreurs depuis son arrivée au pouvoir au petit matin du 05 septembre 2021.

« Il faut que Mamadi Doumbouya respecte les Guinéens. Les ministres qui ont travaillé avec lui méritent respect et considération. Il faut qu’il sache qu’il est un homme périssable comme tout le monde. Il ne faut pas qu’il exagère. S’il est capable de servir, il n’a qu’à servir. Au cas contraire, il n’a qu’à organiser les élections et quitter. Il a fait assez de gaffes », a dit le président du Mouvement pour la solidarité et le développement.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...