Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : La protection du PANGOLIN au cœur de la célébration de la journée mondiale célébrée à l'université

Nomination des chefs de quartiers et districts: voici ce que propose Dre Makalé Traoré aux coalitions politiques et faîtières de la société civile

Le débat contradictoire relatif au décret portant nomination des chefs de quartiers et districts par les gouverneurs se transporte désormais au sein du cadre de dialogue, à l’initiative des facilitatrices. Ces rencontres qui ont débuté ce mardi, 22 août 2023, ont pour but de rapprocher les positions, selon la porte-parole des facilitatrices qui s’est confiée à notre rédaction. Dre Makalé Traoré indique que 37 formations politiques et faîtières de la société civile sont concernées par cette initiative.

Dans un premier temps selon l’ancienne ministre de Fonction Publique, ce sont des rencontres individuelles qui sont prévues avec les acteurs concernés pour débattre autour de cette question et tenter de trouver des alternatives possibles pour une résolution possible. C’est ainsi qu’elles ont envoyé des courriers aux 37 formations politiques et autres faîtières de la société civile.

« Le décret du président de la République relatif à la nomination des chefs de quartiers et de districts par le gouvernement a soulevé beaucoup de questionnements, de préoccupations et d’interrogations. Et comme il existe un cadre de dialogue, il est important que ce cadre s’en empare dans le sens de l’apaisement et du rapprochement des positions. Dans cette dynamique que nous avons lancé cette invite aux 37 coalitions politiques et faîtières de la société civile pour des rencontres individuelles afin qu’elles nous portent par écrits leurs préoccupations, mais aussi leurs contributions qui peuvent nous permettre à nous facilitatrices, de les porter auprès des autorités », indique Dre Makalé Traoré qui par ailleurs, a tenté de rassurer les coalitions politiques qui ont poussé le besoin de s’exprimer collectivement à travers une plénière.

Sélectionné pour vous :  Dr Fodé Oussou s'insurge contre la cherté de la vie : « ce qu'on est en train de vivre aujourd'hui comme souffrance, ...»

« Évidemment sur les 37 coalitions, nous avons reçu deux courriers. Il y a une liste de 18 coalitions et faîtières, qui veulent s’exprimer d’une même voix à travers une plénière. Le format que nous avons proposé qui est le format d’écoute individuelle pour nous, obéissait à la discrétion, mais nous restons à la disposition des parties prenantes pour ce qu’elles veulent et ce qu’elles souhaitent. Donc nous allons écouter les 19 qui viennent porter leurs desideratas et puis nous allons réfléchir au format de la plénière pour compléter ce qui nous a été dit aux rencontres individuelles. Le cadre de dialogue est là pour permettre ce dialogue et ce rapprochement. Et le rôle des facilitatrices est de porter tout ce qui peut préoccuper les parties prenantes », a-t-il rassuré.

Ces rencontres qui ont commencé ce mardi, vont durer jusqu’à samedi, selon Dre Makalé Traoré.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...