Sélectionné pour vous :  Journée mondiale contre le tabagisme : « Bien qu’étant un fumeur, la cigarette reste et demeure un poison » (témoignage)

La Guinée éliminée de la CAN 2023 : mon analyse et mes recommandations (Par Algassimou Porédaka Diallo)

Malgré une sortie décevante et dans des circonstances qui ont laissé notre cœur de supporters lourd d’émotions, l’aventure de notre équipe nationale à la Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Côte d’Ivoire mérite une réflexion profonde et nuancée.
Au-delà de l’élimination face à la République Démocratique du Congo, cette compétition a été le théâtre de révélations et de confirmations pour le Syli National. La découverte de jeunes talents tels qu’Aguibou Camara, Ibrahima Diakité, Mory Konaté, Facinet Conté, Saikou Oumar Sylla, et Morgan Guilavogui, a insufflé un vent d’espoir et de renouveau au sein de notre sélection. Ces pépites, par leur engagement et leur talent, promettent des jours meilleurs pour le football guinéen.
Sous la houlette de Kaba Diawara, l’équipe a montré un visage solidaire, discipliné, avec un mental fort, des qualités qui, par le passé, nous ont parfois fait défaut. L’intégration réussie de binationaux tels que Mouctar Diakhaby, Serhou Guirassy, et Abdoulaye Touré a apporté une nouvelle dynamique et une richesse technique à notre collectif.
Cependant, il est impossible d’occulter certains aspects qui ont terni notre parcours. La crise des primes en plein tournoi a rappelé des souvenirs douloureux et mis en lumière des pratiques qui doivent absolument être revues pour le bien de notre football. De plus, la sélection de joueurs en manque de compétition, au détriment de ceux en pleine forme et régulièrement alignés en club, soulève des questions sur nos critères de sélection.
Pour que le football guinéen triomphe, il nous faudrait également investir dans les infrastructures sportives. Il est inacceptable de continuer à recevoir nos matchs à l’étranger. La formation de sélectionneurs locaux, d’arbitres, et des jeunes talents, ainsi que l’accompagnement du championnat national toutes catégories confondues, sont des axes cruciaux pour notre développement. Il est également essentiel de garder l’actuel staff technique pour assurer une continuité dans le travail entrepris.
En tant que fervents supporters, il est de notre devoir de soutenir notre équipe dans les moments de gloire comme dans les défaites. Toutefois, il est également crucial de mener une réflexion constructive pour bâtir sur les acquis et apprendre de nos erreurs. L’avenir du football guinéen repose sur notre capacité à tirer les leçons de cette expérience, à valoriser nos jeunes talents et à instaurer une gestion plus transparente et plus professionnelle.
L’heure est à la reconstruction et à l’optimisme, avec la ferme conviction que notre amour pour le Syli National nous guidera vers des jours meilleurs.

Sélectionné pour vous :  Deuxième journée du Baccalauréat en Guinée : plusieurs candidats et surveillants éliminés (MEPU-A)

 

Algassimou Porédaka Diallo

Laisser une réponse
Share to...