Sélectionné pour vous :  AG des travailleurs : les syndicalistes présentent les acquis des négociations pour une signature du protocole d'accord

Faranah : fin de l’atelier de formation de 138 femmes et filles en leadership transformationnel pour une transition inclusive et apaisée

La promotion du développement de la couche féminine attire l’attention du gouvernement guinéen et ses partenaires techniques et financiers. C’est dans cet ordre d’idée que l’Inspection Régionale de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables de Faranah avec l’appui technique de l’UNICEF sous financement du Fonds de consolidation pour la paix a organisé un atelier de formation en leadership transformationnel et la participation des femmes pour une transition inclusive et apaisée. 138 participantes venues des différentes préfectures de la région de Faranah ont pris part a cette formation de quatre jours à la bibliothèque Ahmed Sékou Touré de Faranah.

L’Inspectrice Régionale de la Promotion Féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables de Faranah Fanta Kaba parle l’objectif de cet atelier :

« L’objectif de cet atelier est de contribuer à la prise en compte des préoccupations des femmes et filles et l’amélioration de leur participation active dans le processus de prise de décision pour une transition politique inclusive et apaisée. Mes remerciements vont à l’endroit des partenaires techniques et financiers notamment l’UNICEF, sans oublier madame la ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des personnes Vulnérables qui a fait son passage ici dès le premier jour de cette formation pour féliciter et encourager les participantes », a fait savoir monsieur l’inspecteur.

N’Famoussa Camara, l’un des formateurs, est revenu brièvement sur les modules enseignés au cours de cet atelier :

« Au cours de cette formation, nous avons abordé huit modules: La citoyenneté, prévention et la gestion des conflits et la consolidation de la paix, la prise de parole en public, le leadership transformationnel, genre, droit des femmes, la gestion des organisations. L’idée de la formation était de faire en sorte que ces femmes là à travers leurs organisations, puissent devenir des actrices de paix dans leurs communautés », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Arrêt du procès du 28 sept : le Conseil de l'ordre donne raison aux avocats et invite Charles Wright à "revoir sa position"

Hawa Keita, participante a exprimé sa satisfaction par rapport à l’importance de cette formation:

« Je me réjouis d’avoir de nouvelles connaissances dans cette formation. Ils nous ont appris comment faire la communication, comment gérer nos groupements et associations. Comment participer aux mouvements associatifs et politiques. Nous remercions l’UNICEF qui a financé cette formation », a-t-elle lancé.

 

Faranah, Fanta Lancinet Keita pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...