Sélectionné pour vous :  New-York : Le FNDC rencontre les Nations Unies pour discuter de la situation en Guinée

Labé : la campagne agricole 2024-2025 lancée par les autorités 

Les autorités régionales de Labé ont procédé ce lundi, 22 avril 2024 au lancement de la campagne agricole 2024-2025. C’est le gouverneur de région, le colonel Robert Soumah qui a présidé ladite cérémonie qui s’est déroulée au quartier Safatou 1. C’était en présence de nombreux cadres régionaux de l’agriculture et de l’élevage.

Dans son discours, Thierno Ibrahima Diallo, président de la délégation spéciale de Labé s’est d’abord réjoui du choix porté sur sa juridiction avant de souhaiter la bienvenue à ses hôtes.

« C’est pour moi un grand plaisir de prendre la parole pour vous souhaiter la cordiale bienvenue et un agréable séjour dans la cité de Karamoko Alpha mo Labé. Le conseil communal dans sa totalité se réjouit du choix porté à notre commune pour abriter la cérémonie de lancement de la campagne agricole 2024-2025. La commune urbaine Labé en dépit de sa position géographique est une zone à fort potentiel agro-pastoral. Nous remercions humblement le Général Mamadi Doumbouya pour ces belles initiatives en faveur du secteur agro-pastoral », a-t-il indiqué.

Cette campagne agricole 2024-2025 a été lancée également ce lundi à Senko dans la préfecture de Beyla et dans les régions administratives. Le slogan de cette année est « Nourrir la Guinée avec nos propres ressources ».

De son côté, le directeur national de l’agriculture, Docteur Mohamed Idriss Doumbouya soutient que ce lancement intervient dans un contexte difficile marqué par des crises internationales et nationales, qui ont fortement impacté nos facteurs de production.

« La crise Russo-ukrainienne a entraîné une augmentation considérable des prix des intrants agricoles en raison des coûts de transport élevés et du ralentissement de commerce international. Cette hausse des prix a eu pour conséquence directe la variation des prix des matières premières et des denrées alimentaires. Cette situation a mis en évidence l’importance pour les pays de la sous région en général et la Guinée en particulier, d’atteindre l’autosuffisance alimentaire pour moins dépendre des marchés extérieurs. Face à ces défis, le gouvernement à travers le ministère de l’Agriculture et de l’Élevage a décidé de mettre d’importantes quantités d’engrais et autres matériels à des prix subventionnés ainsi que des équipements à la disposition des producteurs, dans le but d’améliorer la productivité des exploitations et d’accroître les revenus des exploitants. Pour ce faire, le département avec l’appui du gouvernement met à la disposition des producteurs, des intrants, des équipements agricoles et 11388 tonnes d’engrais, 18358 tonnes du riz et 214 tracteurs dont 91 en phase de déploiement. À cela, il faut aussi ajouter les 250 moissonneuses batteuses, 115 batteuses motorisées, 465 décortiqueuses. Il est également prévu l’acquisition cette année de 2750 tonnes de semences améliorées de riz, 650 tonnes de semences de maïs, 2500 kilogrammes de semences d’oignon, 500 tonnes de semences de pommes de terres et 1 million de doses de vaccins et de matériels de vaccination. Ainsi, afin d’assurer la réussite de la campagne agricole, le ministère de l’Agriculture et de l’Élevage mettra en place un dispositif de suivi rapproché d’accompagnement et de supervision pour accroître le rendement », a-t-il annoncé.

Sélectionné pour vous :  Ousmane Gaoul décidé à remplacer Cellou à la tête de l’UFDG : « Le rêve, ce n’est pas un crime et moi je rêve »

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...