Sélectionné pour vous :  Guinée : cette déclaration du Premier ministre qui contredit celle du Général Mamadi Doumbouya 

Labé : Le directeur régional du patrimoine bâti public révèle l’état des bâtiments occupés par les fonctionnaires

Même si la récupération des bâtiments de l’Etat est à l’arrêt, le directeur régional du patrimoine bâti public de Labé s’active sur le terrain pour reprendre l’opération d’identification des bâtiments occupés par les fonctionnaires.

Interrogé sur le déroulement de cette opération, Madjou Bah, y a apporté quelques précisions.

« Pour le moment la récupération proprement dite des domaines et bâtiments de l’Etat n’a pas repris mais nous sommes actuellement sur le terrain pour reprendre certaines identifications telles que des maisons qui sont là mais les numéros ont été effacés. Nous cherchons donc à reprendre l’opération comme les listes sont disponibles et les bâtiments déjà identifiés. D’autres l’ont fait par erreur, en mettant une couche de peinture sur les murs sans se rendre compte. J’avais d’ailleurs procédé à la récupération des bâtiments occupés par les retraités, les décédées et les non fonctionnaires. A l’heure où je vous parle cette opération a été faite et chacun est à sa place. À date, tous les bâtiments sont occupés par les fonctionnaires et nous cherchons à établir un contrat de location conformément aux exigences de l’Etat. Donc tout le monde sera soumis à un contrat. De ce fait, c’est un montant dérisoire que chacun aura à s’acquitter pour loger dans ces bâtiments », a-t-il laissé entendre avant de poursuivre:

« Malgré le privilège dont ces fonctionnaires bénéficient, il y a certains qui sont réticents et qui ne sont jamais à jour pour ce qui est du paiement des frais de location. D’abord, je précise que vous ne verrez pas un fonctionnaire dans ces bâtiments de l’Etat qui paie plus de 300 000 gnf. Mais, vous pouvez aller derrière quelqu’un qui doit vous payer un montant compris entre 50 000 et 120 000 francs guinéens à la rigueur qui vous traîne pendant des mois. Ces fonctionnaires ne vous disent pas qu’ils ne payent pas, mais le hic c’est qu’ils ne sont jamais à jour. Pire, certains abandonnent ces bâtiments dans un mauvais état ou parfois vous verrez des ampoules qui manquent, des feuilles de tôle usées. Certains vont même jusqu’à reprendre les robinets qu’ils avaient installés. A partir de là, j’ai pris des dispositions à savoir: tout fonctionnaire qui ne s’acquitte pas de ses frais de location durant un à deux mois, sera vidé de ces bâtiments au profit d’un autre fonctionnaire parce qu’ils ne sont pas les seuls fonctionnaires du pays. Les fonctionnaires qui n’ont pas aussi de contrat avec l’Etat, seront vidés de ces bâtiments », a-t-il menacé.

Sélectionné pour vous :  Refondation verte : Le premier ministre guinéen réceptionne 28 000 tonnes d'engrais

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...