Sélectionné pour vous :  Recrutement de nouveaux fonctionnaires: Mamadi Doumbouya met en garde les hauts cadres contre le trafic d’influence

Labé : un agent de santé retrouvé mort dans sa chambre, à Diountou 

Un corps sans vie a été découvert dans la journée du mercredi, 17 janvier 2023 dans la commune rurale de Diountou relèvant de la préfecture de Lelouma dans la région de Labé. Selon nos informations, la victime du nom de Léon Kamano, âgée d’une trentaine était originaire de la préfecture de Gueckedou. Léon avait cessé de donner de ses nouvelles depuis quelque jours.

Interrogé, Seydouba Conté, voisin de la victime, est revenu sur les circonstances de cette découverte.

« La victime est rentrée en début d’année de Gueckedou après avoir perdu sa mère. Depuis son arrivée, je n’ai rien constaté d’anormal sur lui. Le mardi, 16 Janvier 2024 il m’a fait savoir qu’il allait suivre la CAN. Et moi étant en période d’évaluation, je me suis consacré à la préparation des sujets. C’est hier dans la journée que les enfants du voisinage ont constaté son absence et du coup ils ont alerté leurs parents. C’est au moment où je revenais du marché hebdomadaire de Diountou que j’ai aperçu un attroupement devant notre logement. Vu que sa chambre était fermée, ils ont alerté le maire et les services de sécurité. Quand ils ont défoncé la porte, effectivement son corps était à l’intérieur de la maison », a-t-il indiqué expliqué.

Après cette découverte, les autorités locales se sont rendues sur les lieux pour le constat.

« La victime était mutée à Kindia et elle était revenue juste pour chercher ses bagages et aller dans sa zone d’affectation. Quand nous avons appris la nouvelle, j’ai alerté l’agent de police qui est en poste à Diountou. Nous avons commencé par la fenêtre qui a été defoncée et c’est à partir de là que nous avons aperçu son corps. Quand nous sommes entrés par la porte qui était fermée de l’intérieur, nous avons vu son corps sur le sol et il avait vomis à côté. Ce matin, le préfet de Lelouma et le directeur préfectoral de la santé après le constat, ont conclu que c’est une mort naturelle. Le corps a finalement été rendu à la famille et j’ai appris qu’ils vont rapatrier le corps à Gueckedou », a indiqué Ahmadou Benthe Diallo, maire de la commune rurale de Diountou.

Sélectionné pour vous :  Transition CNRD : halte au règlement de compte

A signaler que la victime, Léon Kamano, était mariée et père de plusieurs enfants.

 

Labé, Bachir Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...