Sélectionné pour vous :  Kankan : les autorités lancent la semaine nationale de la planification familiale

Makanera prend à contre pied l’ex députée Zeinab Camara : « En quoi le manque de fédéralisme empêche la bonne gestion en Guinée ? »

Tout récemment, l’ancienne députée a publié une tribune relative à la Guinée. Une tribune dans laquelle Zeinab Camara a prôné le fédéralisme notamment. Si certains observateurs partagent le contenu de sa tribune, d’autres cependant soulèvent beaucoup d’interrogations.

C’est le cas notamment de l’ancien ministre de la Communication Makanera Kaké qui a tenu à préciser un certain nombre de choses.

« Je la félicite parce qu’elle a eu l’initiative de débats, mais je ne partage absolument pas ce qui est dedans. Premièrement, elle fait des propositions de solutions à des problèmes réels notamment sur la bonne gestion. En quoi le manque de fédéralisme empêche la bonne gestion en Guinée ? Deuxièmement, elle a parlé de l’équilibre ethnique. En quoi quand on fait le fédéralisme on aura un équilibre économique ? C’est quasiment impossible. Elle confond la région à l’ethnie. Quand vous prenez Boké, chez moi, pour celui qui ne s’y est pas rendu, va croire que ce sont les bagas et landoumas qui sont les plus nombreux. Mais les peuls sont plus nombreux que n’importe quelle autre ethnie (…) Aujourd’hui, le seul fédéralisme que je peux supporter, c’est si la Guinée disait qu’elle va créer une fédération avec le Mali, le Burkina Faso, le Sénégal et autres, ça je peux supporter. Mais on est tellement amputés que si on cherche à faire autant on va résoudre quoi ? D’ailleurs, l’idée qu’elle a émise si on la mettait en pratique, ça allait créer beaucoup de problèmes. Dans la mentalité des Guinéens en ce moment, la Basse Guinée c’est le soussous. Donc, les peuls qui sont là doivent être des apatrides. Ils vivent ici mais ne peuvent pas être ni électeurs ni éligibles parce qu’on veut l’équilibre ethnique », a martelé Makanera Kaké chez nos confrères de Djoma TV.

Sélectionné pour vous :  Libération de l'internet en Guinée : La MAOG réclame une communication officielle et fait des recommandations

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...