Sélectionné pour vous :  Mamou : le parquet du tribunal de première instance dresse le bilan des dossiers enregistrés en 2023

Labé : un jeune de vingt ans meurt électrocuté au quartier Dow Saarè

Dans la matinée de ce lundi, 6 mai 2024, un jeune est mort électrocuté à Dow Saarè, un quartier relevant de la commune urbaine de Labé. Il s’agit d’un jeune âgé d’une vingtaine d’années, originaire de Koubia, dans la préfecture de Labé. Selon nos informations, la victime, Mamadou Saliou Diallo cueillait des avocats quand il a été électrocuté.

Interrogé par notre correspondant, Thierno Alseny Bah, président du Conseil de quartier Dow Saarè, a parlé des circonstances dans lesquelles ce drame s’est produit.

« J’ai été urgemment appelé par des citoyens de ce secteur, qui m’ont alerté de ce drame. Selon ce qui m’a été confié, le jeune était monté sur un avocatier pour cueillir des avocats. Il se trouve qu’il y avait un fil non couvert sur les tôles. Malheureusement, il est monté sans chaussures. C’est là qu’il a été électrocuté et c’est sur place qu’il a rendu l’âme. Les agents de la société EDG sont venus par la suite pour couper le fil, même si je déplore ce cas de médecin après la mort. La victime s’appelait Mamadou Saliou Diallo, âgée d’une vingtaine d’années. Il exerçait le métier de soudure.

Après le drame, son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital régional de Labé. Après concertations entre les responsables de l’hôpital et les parents de la victime, le corps a été finalement rendu à la famille pour l’inhumation. A l’heure où je vous parle, ils sont sur le point de transporter le corps à Koubia pour l’inhumation. Je déplore surtout ce drame parce que le jeune était sérieux, travailleur et au service de tout le monde. Je vais demander surtout aux citoyens de revoir leurs installations et éviter que des fils soient suspendus sur des arbres. Qu’ils mettent en place des installations appropriées pour éviter des drames à l’avenir. Aux agents de l’EDG aussi, je leur demanderais de ne pas jouer le rôle de médecin après la mort », a-t-il lancé.

Sélectionné pour vous :  Patrick Roger Millimouno du RPG AEC en colère contre Dr Ousmane Kaba: "il est le premier des voleurs"

 

Labé, Bachir Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...