Sélectionné pour vous :  Remise des engins roulants aux forces de défense et de sécurité : « Il faut créer de la panique chez les hors la loi », estime le PM Goumou

Le DCE de Matam aux candidats malheureux du BEPC: « Ils doivent se battre pour dire que l’année prochaine, il faut que je sois admis »

Au niveau de l’enseignement général au Brevet d’études du premier cycle dont les résultats sont disponibles depuis lundi soir, 25,52% des candidats ont été admis dans la commune de Matam et 57,72% au niveau de l’enseignement Franco-arabe. Ce qui donne un pourcentage global de 41,16%. Un résultat obtenu grâce aux réformes menées sur le terrain dans le cadre de l’enseignement depuis l’ouverture des classes. Il s’agit notamment de la formation continue du personnel enseignant et les inspections pédagogiques, selon le Directeur communal de l’éducation de Matam qui se dit fier de ce résultat et qui félicite les heureux gagnants de sa commune.

« D’abord pour ceux qui ont réussi, nous leur disons que le combat ne fait que commencer, le chemin est encore long, de continuer de redoubler d’efforts, de continuer de réviser>>, a lancé Ibrahima 2 Barry.

Aussi pour les élèves qui ne sont pas admis cette année dans sa commune, le DCE les encourage et appelle au sérieux.

<<Ils doivent se battre pour dire que je ne suis admis cette année, l’année prochaine il faut que je sois admis. Je prendrai l’exemple sur mon premier au certificat d’études élémentaires cette année qui a échoué l’année dernière et qui s’est dit qu’il faut se battre pour être parmi les 5 premiers cette année, c’est lui-même qui l’a dit. Et il s’est battu, il a été premier de Matam avec mention Très BIEN. C’est pour leur dire qu’à coeur vaillant, rien n’est impossible>>, a encouragé Ibrahima 2 Barry au micro de Siaminfos.com.

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Affaire rénovation de la résidence du Premier ministre : Dr Bernard Goumou sort du silence et livre sa part de vérité
Laisser une réponse
Share to...