Sélectionné pour vous :  Boké: une épidémie de conjonctivite fait de nombreuses victimes dans la ville

La FEGUIPAE prend la défense des enseignants contractuels : « l’Etat doit faire le nécessaire pour soulager ces enseignants » (Adama Sow)

Le gouvernement guinéen à travers les ministères de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, a décidé de payer deux mois d’arriérés de salaire aux enseignants contractuels de Guinée, alors que ces derniers réclament au total 07 mois. Faute de quoi, ils vont boycotter les examens nationaux de cette année. Face à la situation, les inquiétudes montent crescendo chez les acteurs de la vie éducative guinéenne. Parmi eux, la présidente de la fédération guinéenne des parents et amis de l’école.

Dame Adama Sow interrogée par notre rédaction ce samedi 3 juin 2023, a d’abord salué les efforts fournis par les enseignants contractuels de Guinée pour sauver l’année scolaire 2022-2023. Elle a par ailleurs invité l’Etat guinéen à honorer ses responsabilités vis-à-vis de ces jeunes qui ont tout laissé pour prendre en charge les salles de classe depuis 2018.

<<L’appel que nous avons à faire, c’est de dire à l’Etat d’honorer son engagement. Il les a engagés, il les a recrutés, c’est pour un travail bien déterminé et ce travail est en train d’être fait. Donc vraiment, l’Etat aussi doit faire le nécessaire pour soulager ces enseignants contractuels qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’année scolaire. Nous savons que le besoin était là et il était énorme et que ces jeunes-là ont accepté de travailler et ça fait aujourd’hui 7 mois ils sont là sans leurs salaires. Donc, l’Etat doit faire de sorte que ces jeunes-là soient rétablis dans leur droit pour nous permettre d’achever les examens nationaux dans les conditions les meilleures>>, a lancé Adama Sow.

Sélectionné pour vous :  Un enseignant contractuel titille les cadres du MEPU-A : "Il n'y a que des renards épris de fausses stratégies"

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...