Sélectionné pour vous :  Répression de la corruption en Guinée : "La CRIEF a des difficultés parce qu'elle n'a pas de bases documentaires pour appuyer ses allégations"

Le juge suspendu à Labé révèle : « Kaïraba Kaba m’a dit que Charles Wright d’aujourd’hui est un homme politique influent pour cette transition »

Le verdict rendu par le juge Moussa Camara en service au Tribunal de Première Instance de Labé, a fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le milieu judiciaire guinéen. Si le ministre de la Justice Alphonse Charles Wright nie avoir rencontré Dame Asmaou Diallo, le juge en question est, dans une récente sortie médiatique, revenu sur la conversation qu’il a eue avec Yaya Kaïraba Kaba, inspecteur général des services judiciaires et pénitentiaires.

A en croire le magistrat Moussa Camara, ce dernier lui aurait dit que Charles Wright est devenu influent : « Je lui ai demandé pourquoi on demande le compte à un juge. Il m’a répondu que le ministre sait effectivement que je suis juge. Que quand je suis en face de lui, de ne pas étaler les cours de Droit ou d’essayer de défendre la justice. Que Charles Wright que nous avons connu avant et celui de maintenant sont deux personnalités carrément différentes. Que Charles Wright d’aujourd’hui est un homme politique influent pour cette transition. Qu’il faut faire très attention pour ne pas être suspendu. Je lui ai dit que je n’avais rien à me rapprocher, j’ai rendu ma décision et les voies de recours sont les mieux indiquées, que je n’ai pas peur de la suspension », a-t-il fait savoir.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Sélectionné pour vous :  Crimes de sang sous Alpha Condé : les auditions des victimes en suspens depuis des mois en raison d'un "problème logistique" (avocat)
Laisser une réponse
Share to...