Sélectionné pour vous :  Utilisation abusive du ventilateur: un médecin généraliste dit tout sur les conséquences

Le procureur près le TPI de Kankan révèle : « Près de 70% des maires poursuivis ont été entendus par la commission mixte d’enquête »

À Kankan, les maires poursuivis par le tribunal de première instance suite à l’injonction prise par l’ancien ministre de la Justice continuent à défiler devant les OPJ chargés du dossier. C’est au cours d’un point de presse animé ce samedi, 2 mars 2024, à la maison commune des journalistes de Kankan, que Marwane Baldé, procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan, a abordé le sujet lié à la poursuite engagée contre les maires.

Pour l’empereur des poursuites, le dossier évolue normalement : « Nous avons reçu ces injonctions de la part du procureur général près la Cour d’appel de Conakry et aussitôt en ma qualité de directeur d’enquête, procureur de la République, en conformité avec la loi notamment le code de procédure pénale, j’ai à mon tour donné des instructions aux officiers de police judiciaire du ressort territorial de Kankan, à l’effet de procéder à l’ouverture des enquêtes contre les maires des communes urbaines rurales du ressort de Kankan. Ces instructions aux fins de poursuites ont été suivies par mon parquet, dans le cadre de la bonne administration de la justice et dans l’objectif de la réussite de ces enquêtes, mon parquet a procédé à la création d’une commission mixte qui a regroupé les officiers de police judiciaire nationale et la gendarmerie. Ces enquêtes sont en cours, à tout moment nous procédons à des visites de courtoisie, à des échanges avec cette commission pour s’assurer de l’évolution de cette procédure autour des maires. La procédure évolue normalement et beaucoup d’actes en rapport aux instructions que nous leur avons faites ont été respectés », a confié Marwane Baldé.

Sélectionné pour vous :  Labé : le nouveau commissariat central de police inauguré par les autorités

Poursuivant, le procureur est revenu sur le niveau d’avancement de l’audition des maires incriminés : « Rassurez-vous, aujourd’hui près de 70% de ces personnes visées par ces instructions ont déjà été entendues par cette commission pour des fins d’enquête. Et cette enquête se déroule en conformité avec la loi tout en respectant les droits et libertés de ces citoyens ou de ces maires ou gestionnaires principaux qui disposent dans le droit sacro-saint qui est le principe de la présomption d’innocence », a rassuré le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan.

Installé dans ses fonctions il y a quelques mois, Marwane Baldé continue de promettre à la population la « neutralité » de la justice dans les dossiers traités par son tribunal.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

 

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...