Sélectionné pour vous :  Explosion dans la cour des enseignants contractuels : Une nouvelle association voit le jour

Palais du peuple : les conseillers nationaux rendent un dernier hommage à feue honorable Fatoumata N’bo Camara

Les conseillers nationaux de la transition ont rendu ce dimanche, 10 septembre, 2023 un dernier hommage à feue Honorable Fatouma N’bo Camara, autre fois députée et 2eme questeur de la 8e législature. L’ancienne députée est décédée le jeudi, 07 septembre dernier. Un symposium a été organisé en son honneur à cet effet au palais du peuple.

Ledit symposium a été l’ultime occasion pour les membres du conseil national de la transition que dirige Dr. Dansa Kourouma, de rendre un dernier hommage à une femme <<militante qui a consacré sa vie à servir la nation avec dévouement et passion>>, témoigne l’honorable Hadja Maïmouna Yombouno, vice-présidente du CNT.


<<C’est st avec une immense douleur que je prends la parole ici, au nom du Monsieur le Président du Conseil National de la Transition, Dr Dansa KOUROUMA, au nom des 80 autres conseillers nationaux et des fonctionnaires de l’administration parlementaire, pour exprimer notre douleur et profonde compassion suite au décès de Hon. Hadja Fatoumata Boh CAMARA, le jeudi 7 septembre 2023, ici à Conakry, des suite de maladie. Mesdames et Messieurs, la douleur est d’autant plus vive que l’amertume est d’autant plus profonde pour nous, membres du Conseil National de la Transition, qui fait aujourd’hui office de parlement, que l’illustre disparue aura été notre précurseur, ici à la maison du peuple. La famille, les proches, les collègues et les amis sont tous ici aujourd’hui, pour vous rendre ce vibrant hommage>>, a-t-elle déclaré avec un ton mélancolique tout en se souvenant d’une femme qui a été une source d’inspiration pour l’actuelle famille parlementaire.

Sélectionné pour vous :  Ratoma : le ministre Alpha Bacar Barry lance les épreuves de la phase pratique de l'examen de sortie

<< feue Honorable Fatoumata N’Bo Camara était bien plus qu’une politicienne accomplie. C’était une source d’inspiration pour nous tous, une femme qui a montré que la détermination, l’intégrité et la passion peuvent transformer des vies et des nations. Son héritage perdurera, et il nous appartient à tous de perpétuer son travail pour le bien de la Guinée>>, a dit Hadja Maïmouna Yombouno.

Née le 31 décembre 1952 à Faranah, feue honorable Fatoumata N’bo Camara est décédée en laissant derrière elle, quatre enfants.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...