Sélectionné pour vous :  Aly Touré souffre-t-il d’insuffisance professionnelle ? : « Il fait correctement son travail », tranche Charles Wright

Effondrement d’un immeuble à Matoto: une deuxième victime retrouvée morte sous les décombres

Les opérations de recherches pour le sauvetage des victimes de l’effondrement des logements sociaux à Matoto se poursuivent. Depuis que le drame est survenu hier aux environs de 17heures lundi, les équipes sont sur le terrain pour sortir les quelques personnes toujours coincées sous les tonnes de décombres.

Interrogé, Koly Togba Isaac, lieutenant colonel directeur régional adjoint de la protection civile de Conakry a fait une mise à jour des recherches.

 »Hier à 17heures, notre service a été informé pour un cas d’effondrement, l’équipe de Matoto a fait le mouvement sur les lieux après ils m’ont confirmé l’information. C’est en ce moment que je me suis déplacé avec mon directeur. Arrivés, on a trouvé que vraiment y avait effondrement. D’après l’ingénieur que nous avons trouvé sur les lieux, y avait 5 personnes sous les décombres, automatiquement j’ai fait les messages d’ambiance et le message de renseignements. Après le message de renseignement, j’ai demandé des moyens parce que nous on a pas les moyens lourds comme les génies militaires pour qu’on puisse soulever sélectivement les décombres et chercher les victimes. C’est ce qui fut fait vers les 19 heures. J’ai reçu plus de 3 engins lourds et l’entreprise a fourni deux engins lourds. On était là de 19 heures à 00 heure, c’est à 2 heures qu’on a pu soustraire une victime mais sans vie qui se nomme Ansoumane Camara, un jeune âgé de 27 ans. Comme vous le voyez sur le terrain, les opérations de recherches et de sauvetage se poursuivent, on a retrouvé une personne, y a encore 4 personnes qui ne sont pas retrouvées », explique notre interlocuteur avant de poursuivre:

Sélectionné pour vous :  Guinée : les secteurs de l'eau et de l’électricité confiés désormais à une seule entité, un DG nommé

 »Nous sommes en train de faire des recherches. A Lambanyi, on fait 6 heures de deblayement, on a pu trouver une personne qui était en vie. Dieu sait faire les choses, donc nous sommes en train de faire des recherches et on ne sait si les quatre personnes sont vivantes », dit-il.

La question de savoir si tous les moyens sont mis à leur disposition pour trouver les 4 personnes coincées sous les décombres, Koly Togba Isaac répond:

 »Tous les moyens ne peuvent pas être réunis ensemble mais ce que l’État a pu mettre à notre disposition est là. C’est-à-dire les moyens lourds et les moyens humains et nous sommes en train de travailler ».

Environ 20 minutes après cet entretien, un deuxième corps sans vie a été retrouvé.

 

 

Ibrahima CAMARA pour siamainfos.com

Laisser une réponse
Share to...