Sélectionné pour vous :  Guinée : le ministre russe des Affaires étrangères reçu par le Général Doumbouya 

Guinée forestière : Renforcement de capacités des acteurs des synergies de paix

Longtemps confrontée à des conflits récurrents, la région forestière bénéficie d’un nouveau projet d’appui à la prévention et à la gestion des conflits. Intitulé projet d’appui à la participation des femmes à une transition apaisée en Guinée, il vise à redynamiser et à mettre en place des synergies locales des acteurs de paix dans les régions de la Haute Guinée et de la Guinée forestière. Le fonds de consolidation de la paix des Nations unies finance les activités coordonnées par l’ONG Coalition nationale de Guinée pour les droits et la citoyenneté des femmes (CONAG-DCF).

Il s’agit de renforcer les capacités des animateurs des synergies locales des acteurs de paix dans la région administrative de N’zérékoré. Confrontée à des conflits récurrents depuis plus de 30 ans, la Guinée forestière devrait consolider son architecture régionale de paix grâce à cette initiative pilotée par les acteurs de la société civile guinéenne.

« Faire une évaluation des acteurs des synergies de paix dans les sept (7) préfectures de la région forestière, de ressortir les forces et les faiblesses de ces différentes structures, remplacer également les membres absents et enfin, renforcer les capacités opérationnelles des acteurs des synergies, » souligne Cheick Sadibou Sylla, responsable de l’ONG Coalition nationale de Guinée pour les droits et la citoyenneté des femmes (CONAG-DCF).

49 acteurs venus des 7 préfectures de cette région naturelle prennent part à ce rendez-vous. Il est attendu de ces acteurs, leur implication parfaite et coordonnée dans les activités de prévention et de gestion des conflits dans les communautés à la base.

Sélectionné pour vous :  Kankan : une élève de 18 ans perd la vie dans un accident de circulation au quartier Kankankoura

« Sachant que j’incarne une grande responsabilité au niveau de N’zérékoré ici mais aussi les femmes qui sont à mon actif, je passerai le message fidèle à ces femmes là pour vraiment lutter contre les conflits récurrents qui minent N’zérékoré », a fait savoir Joséphine Gbamy, présidente des femmes Manon de N’zérékoré.

Présidant le lancement officiel des activités, le gouverneur de la région administrative de N’zérékoré, salue l’initiative à sa juste valeur.

« Qui parle de la Guinée, parle de la femme. Et associer ces femmes là aujourd’hui à cette synergie d’actions dans le cadre de la lutte contre les conflits dans notre région constitue un ouf de soulagement pour moi, » dit le Contrôleur général de police Lamine Keïta

Le fonds de consolidation de la paix des Nations unies finance les activités coordonnées par l’ONG Coalition nationale de Guinée pour les droits et la citoyenneté des femmes.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...