Sélectionné pour vous :  Célébration de l'an 2 du CNRD : le ministre Mory Condé rappelle l'interdiction des mouvements de soutien et des manifestations

Mamou : Beaucoup de jeunes femmes abandonnent leurs foyers pour emprunter le chemin de l’immigration clandestine

L’immigration irrégulière constitue de nos jours un défi majeur auquel les autorités font face. À Mamou par exemple, ce phénomène continue de gagner du terrain. Ce, malgré les multiples séances de sensibilisation. En 2023, la ville carrefour a enregistré des départs massifs de jeunes vers l’Europe et les États-Unis d’Amérique, selon le responsable du Guichet d’informations sur la migration à Mamou.

« Par rapport au départ des jeunes, cette année, c’est beaucoup plus. Puisque ceux qui vont vers l’Europe continuent à aller, mais aussi il y a eu un autre chemin qui a été ouvert vers les États-Unis, en passant par le Nicaragua. Au moment où on est en train de parler du concours d’accès à la fonction publique, nos jeunes sont en train de laisser leurs diplômes et leurs emplois pour emprunter le chemin de l’immigration. C’est vraiment regrettable », a indiqué Alpha Oumar Barry.

Autre constat, c’est bien le cas de certaines jeunes femmes qui ont tout abandonné cette année pour aller en aventure.

« Il y a eu un départ massif des jeunes et des femmes du côté de Mamou. Puisqu’à notre connaissance, il y a eu beaucoup de jeunes dames qui ont abandonné vraiment leurs enfants, leurs maris et qui ont pris le chemin vers le Nicaragua », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, ce responsable du Guichet d’informations sur la migration à Mamou indique que même si les efforts sont en train d’être fournis par le gouvernement, en vue de lutter contre le phénomène, la ruée vers l’Europe et l’Amérique continue à persister.

« Des choses sont en train d’être faites mais c’est lent. Donc du fait qu’il ait la lenteur à ce niveau du côté du gouvernement, et les jeunes sont impatients. Donc c’est ce qui fait que malgré les multiples séances de sensibilisation, le phénomène persiste toujours », déplore Alpha Oumar Barry.

Sélectionné pour vous :  Affaire vol d'armes au Camp Samoreyah : Quatre militaires condamnés à de lourdes peines par le Tribunal militaire de Conakry 

 

Mamou, Saidou Kourouma pour Siaminfo.com

Laisser une réponse
Share to...