Sélectionné pour vous :  Aly Touré souffre-t-il d’insuffisance professionnelle ? : « Il fait correctement son travail », tranche Charles Wright

Mamou: un « faux » militaire mis aux arrêts, après avoir ouvert le feu sur un policier (procureur)

Un homme se faisant passer pour un militaire a été mis aux arrêts dans un bar au quartier Petel, dans la commune urbaine de Mamou. Ce mis en cause qui a même ouvert le feu sur un policier, était en partance pour la préfecture de Koundara, a appris Siaminfos.com à travers son correspondant.
Selon le procureur de la république près le Tribunal de Première Instance de Mamou, cet homme a été vu par les citoyens dans un bar. Ceux-ci ont de facto alerté un policier. Le policier tentant d’interroger l’homme suspecté, a de justesse échappé à une tentative de meurtre. C’est ainsi que les citoyens se sont associés au policier pour l’arrêter. Il a été conduit au commissariat avant qu’il ne soit déposé finalement à la prison civile de Mamou, en attendant la fin des enquêtes.

« Dans la nuit du diamanche à lundi, un individu en partance pour Koundara, habillé en tenue militaire a été apprehendé aux alentours d’un bar à Mamou où il était descendu pour prendre du vin blanc. Ça a attiré l’attention de ceux là qui fréquentent le bar, il a été signalé. Le policier est venu pour des fins d’enquêtes. Sur ce policier, il a même tiré parce qu’il était porteur d’une arme de fabrication locale. Il a tiré sur le policier mais heureusement la balle ne l’a pas atteint.
C’est en ce moment la population est sortie pour le mettre hors d’état de nuire.
Donc, il a été immédiatement déposé au commissariat central, qui a aussitôt informé le parquet. Et maintenant là, une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre, port et détention illégal d’arme et de tenue militaire.
Aujourd’hui, le monsieur est déjà en lieu sûr à la maison centrale de Mamou, en attendant que les enquêtes finissent », explique Souleymane Kouyaté, procureur près le TPI de Mamou.
Affaire à suivre!

Sélectionné pour vous :  Le nouveau procureur du TPI de Kankan à la maison d'arrêt de Kouroussa : "Cette maison est exposée à des risques potentiels"

 

 

Mamou, Jacques Kamano pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...