Sélectionné pour vous :  Siguiri: un accident de la circulation fait un mort et 3 blessés graves

TPI de Kankan : les manifestantes pro Alpha condamnées à 6 mois d’emprisonnement et de 500 000 à 1 million gnf d’amende

La décision du procès des femmes manifestantes pro Alpha Condé est tombée ce jeudi 1er juin au tribunal de première instance de Kankan. Sur la base de la réquisition du procureur de la République Daouda Diomandé, le président du tribunal est entré en condamnation contre les neufs (9) dames qui ont comparu de par devant cette juridiction de premier degré.

« Le tribunal statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort, après en avoir délibéré conformément à la loi sur l’action publique, déclare les prévenues Bintou TRAORE, Mariam SACKO, Fatoumata DIAKITE, Hadja Ciré DIANE, Kadiatou DIALLO, Aissatou DIALLO, Kankou CAMARA, Nana CONDE et Fadima SIDIBE, coupables de délit de participation délictueuse à un attroupement. Pour la répression, le tribunal condamne les prévenues Hadja Ciré DIANE et Aissatou DIALLO à six (6) mois d’emprisonnement dont quatre (4) mois avec sursis et au paiement d’une amende d’un million de francs guinéens chacune, condamne en outre les prévenues Bintou TRAORE, Mariam SACKO, Fatoumata DIAKITE, Kadiatou DIALLO, Kankou CAMARA, Nana CONDE et Fadima SIDIBE à six (6) mois d’emprisonnement avec sursis et au paiement d’une amende de 500 000fg chacune, met les frais et dépend à la charge des condamnées, le tout en application des dispositions des articles 116, 117, 135, 627 et 629 du code pénal, 497, 535, 533 alinéa 2, 546, 548 et 562 du code de procédure pénale et l’article 50 du code de l’enfant. »

Les avocats de la défense ont un délai de 15 jours pour interjeter appel contre cette décision.
Pour rappel, ces femmes ont investi les rues de la commune urbaine de Kankan le mercredi 24 mai dernier, pour dénoncer la vie chère et réclamer le retour au pouvoir de l’ancien président Alpha Condé.

Sélectionné pour vous :  Ministère des affaires étrangères : les rapatriés de la Tunisie manifestent pour réclamer leur "réintégration socioprofessionnelle"

 

 

Cheick Ahmed depuis Kankan pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...