Sélectionné pour vous :  TPI Kaloum/ Tawel plaide coupable: " C'était une erreur de langage, on ne savait pas qu'on était en direct"

Mandiana : des affrontements entre plusieurs villages font des blessés graves, une cinquantaine de cases brûlées

Les conflits domaniaux continuent de faire des victimes dans certaines régions guinéennes. Les affrontements entre les villages sont signalés chaque fois surtout dans les zones minière. Dans la journée de ce mardi, 28 mai 2024, de violents affrontements ont éclaté entre des habitants de plusieurs localités relevant de la sous-préfecture de Koudianankôrô, située à une centaine de kilomètres de Mandiana. Selon les informations, ce sont des habitants de TièranKoura associés à ceux de Gbenso, qui ont attaqué à coups de fusil et d’armes blanches ceux de Kôlômon.

Sur le bilan, aucune perte en vie humaine, mais une centaine de cases et des engins roulants ont été calcinés. A cela, s’ajoutent de nombreux bétails ont été tu*és.

Appelé par notre correspondant basé dans la région, Sékou Keïta, un citoyen de Koudianankôrô a expliqué ce qui s’est passé.

«Ce conflit provient d’un vieux litige autour d’une mare. Cela fait maintenant plus de 10 ans que ça dure. Chacune des localités en conflit revendique la paternité. Cette vieille rivalité a viré à l’affrontement de temps à autre. Moi, de jeune âge en ma connaissance, c’est la 3ème fois que le conflit éclate. Mais, c’est la toute première fois que ça prend une tournure aussi grave », a témoigné Sékou Keita.

Le président de la délégation spéciale dans la commune rurale de Koudianakôro, Keita Bandjou Hawa, qui a été joint au téléphone, a laissé entendre que « c’est un vieux conflit dont notre équipe a hérité. Mais, la justice est saisie de cette affaire. C’est le passage récemment d’un juge dans l’une des localités notamment à Kôlômon pour évoquer toujours cette affaire de mare qui a fait monter les tensions. Pour le moment, on ne connaît pas en profondeur ce qui s’est passé durant ce passage du juge, mais nous avons été surpris à notre réveil ce matin en apprenant que les citoyens de Kièrôba se sont déplacés pour aller incendier le village de Kôlômon. Nous avons alerté les autorités hiérarchiques qui ont instruit aux forces de l’ordre de venir en intervention », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Radio Nostalgie : le collectif des 6 journalistes « licenciés » dépose une plainte contre le média

Sur la situation, aucune communication officielle n’a pour le moment été faite par les autorités de la localité.

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

 

611- 30-36-09

Laisser une réponse
Share to...