Sélectionné pour vous :  Guinée : le coordinateur des renseignements limogé, des officiers supérieurs nommés à la Présidence

Match Guinée-Mozambique: un consultant sportif donne les causes de la défaite du Sily national 

Après sa victoire contre l’Algérie la semaine dernière, la Guinée s’est inclinée sur un score de 0-1 lundi, 10 juin 2024 face au Mozambique. C’était au compte de la 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde qui s’est jouée au stade El Abdi El Jadida du Maroc. Une défaite qui faiblit l’espoir des amoureux du cuir rond, qui voyaient la Guinée dans une bonne dynamique.

Interrogé par un de nos reporters quelques heures après le match, le consultant sportif, Thierno Saïdou Diakité, a exprimé sa déception vis-à-vis de ce résultat.

« Je suis un peu déçu parce que lorsque nous avons gagné contre l’Algérie, on avait bon espoir que cette fois la Guinée était partie de bon pour obtenir une qualification historique, même si c’est quelque chose de prématuré. Parce qu’il nous reste encore 6 à 7 matchs à jouer. Mais on s’était dit qu’après le faux pas du Botswana, on avait pris la bonne dynamique. Malheureusement, nos espoirs ont été tempérés par la défaite enregistrée hier contre le Mozambique », a dit le consultant sportif.

Pour notre interlocuteur, plusieurs facteurs ont conduit à cette défaite. Il s’agit notamment du réaménagement du groupe, dit-il.

« On dit souvent qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Moi, j’étais surpris du changement opéré par Kaba Diawara. Il aurait pu maintenir le groupe. Ensuite, je m’attendais à un schéma 4-3-3, pour permettre à Bayo et Guirassy de commencer le match et d’être appuyés par un autre avant-centre. Parce que moi, je me suis dit qu’il fallait jouer la gagne pour remonter au classement étant donné que quelques heures avant nous, l’Algérie avait gagné à l’extérieur contre l’Ouganda. Il fallait donc remonter au classement, malheureusement nos espoirs ont été déçus. Ensuite, le Syli national a paru émoussé. Il y a eu une baisse de régime, c’est ce qui a fait que dans le dernier quart d’heure, les Mozambicains avaient l’initiative », martèle Thierno Saïdou Diakité.

Sélectionné pour vous :  Guinée : le coordinateur des renseignements limogé, des officiers supérieurs nommés à la Présidence

Provisoirement la Guinée occupe la 4eme place, derrière l’Algérie, le Mozambique et le Botswana. Pour Thierno Saïdou Diakité, Kaba Diawara doit être rappelé à l’ordre par.

« Y a encore 7 matchs. Moi, je pense que la fédération guinéenne de football au vu du rapport technique que Kaba Diawara va produire, qu’on lui adresse un avertissement. Il faut qu’il fasse très attention. Il faut qu’on se remette en cause et que la base soit maintenue. C’est-à-dire que la dynamique de victoire soit maintenue et que les joueurs fassent beaucoup plus d’engagement. Je pense que y a le fait qu’après le match contre l’Algérie, y a eu certaines tensions au sein du groupe. C’est des choses à éviter. Je l’avais dit bien avant la CAN, il faut qu’on instaure un code de discipline interne que chaque international doit signer avant de répondre à une convocation du sélectionneur. On joue pour l’équipe nationale, c’est un patrimoine national. Ils ont le droit de revendiquer, mais ils auraient pu attendre après le match contre le Mozambique. Ça a quelque peu impacté la cohésion dans le groupe. Il faut le reconnaître », a dit le consultant sportif.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

622750332

Laisser une réponse
Share to...