Sélectionné pour vous :  Affaire Charles Wright: le RPG Arc-en-ciel dénonce le deux poids deux mesures dans la façon de faire de la justice guinéenne

Me Paul Yomba répond à Me Amadou DS Bah : « Dadis, Toumba et Marcel ne doivent pas être en contradiction »

Suite à la première confrontation directe entre Dadis, Toumba et Marcel, certains avocats de la partie civile ont dénoncé l’union entre certains accusés. Même si Me Amadou DS Bah y voit une entente de façade, il estime cependant que les accusés se sont inscrits dans une logique de renier leurs déclarations précédentes. Du berger à la bergère, Me Paul Yomba Kourouma, un des avocats de Toumba Diakité a laissé entendre qu’il s’agit d’une défense « collégiale ».

Pour le doyen Yomba, « c’est la défense collégiale, la défense unanime pour une cause unanime. On a demandé la requalification, c’est fait. En fin de procès, on demande la requalification des faits. On a dit alors d’aller ensemble : Dadis, Toumba, tout le monde ensemble (…) Dadis, Toumba et Marcel ne doivent pas être en contradiction, ils ne devraient pas l’être. Ils ont dirigé le pays, ils ont gouverné. Marcel m’a beaucoup plu dans ce procès là, c’est un bon gouvernant. Quand vous l’entendez parler, vous saurez qu’il a géré les affaires de l’État. Et quand vous entendez Toumba parler, vous savez qu’il est le conservateur des secrets. Marcel a connu une reconversion à la maison centrale. Marcel, nous devons voler à son secours, la défense ne portera pas d’interrogation. Pas d’entente entre les accusés », a-t-il clarifié.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Conakry : le RAGED-Guinée accompagne des femmes victimes de violences basées sur le genre 
Laisser une réponse
Share to...