Sélectionné pour vous :  Résultats de l'autopsie sur la mort de Sadiba Koulibaly: Ce qu'en dit Kaly Diallo, activiste des droits de l'homme 

Naissances enregistrées, mariages célébrés, décès déclarés : Ce bilan monstrueux de l’État civil de Labé 

Le chef service de l’Etat civil de Labé a dressé le bilan des actes de naissances, de mariages et des décès enregistrés au cours de l’année 2023. Un bilan jugé globalement positif par le chef service de l’Etat civil de Labé. Interrogé par notre correspondant basé à Labé, Amadou Oury Barry, le chef service communal de l’Etat civil de Labé est revenu sur les statistiques des actes ordinaires et numériques.

« Je vous dirai d’abord que le bilan est globalement positif quand je m’inspire des statistiques obtenues. Pour le cas des actes de naissance, nous avons enregistré 6000 actes de naissance contre 7300 initialement prévus. Au niveau des décès, nous avons enregistré 108 cas et les actes de mariage sont au nombre de 212 cas. Parlant de la numérisation des actes, à l’heure qu’il fait, nous avons traité 30 000 actes de naissance numériques dont 29842 ont été libérés. Pour seulement l’année 2023, la commune urbaine de Labé a pu traiter 30 000 actes de naissance numériques. Soit une moyenne de 2 555 par mois de traitement, soit 85 actes par jour, y compris samedi et dimanche », a-t-il indiqué avant d’exposer les difficultés auxquelles son service est confronté.

« Toute activité d’une entreprise peut présenter des difficultés. A ce niveau, nous avons rencontré assez de difficultés. La première difficulté majeure était liée au courant électrique. Vu que la tension ne nous permettait pas de délivrer des actes, le maire s’est investi pour nous trouver un groupe électrogène qui nous a permis de faire ce travail et avoir les résultats que vous voyez là. Il y avait aussi le problème de connexion et le sous équipement. Quand je prends le cas de Labé, nous n’avons que 6 ordinateurs dont 4 pour la saisie et deux pour l’approbation et l’impression. Il y a aussi le non traitement des agents voire le personnel qui travaille ici. Le seul espoir qu’ils ont, c’est d’être engagés à la fonction publique. Il y a aussi un autre problème lié aux faux actes d’Etat civil. Donc, je remercie le maire et toutes les personnes qui ont contribué pour qu’on obtienne ce résultat parce qu’il s’agit d’une synergie d’action », a-t-il ajouté.

Sélectionné pour vous :  Non payement des primes des supporters et journalistes guinéens : ces révélations à couper le souffle d’un journaliste sportif

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...