Sélectionné pour vous :  Littérature : dédicace du livre de l'ex ministre Bouréma Condé "Vivre et servir, parcours d'un soldat au service de la nation"

Niveau d’avancement de la rénovation de l’aérodrome de Labé : ce qu’en dit Ousmane Gaoual Diallo, ministre des transports

Le ministre des transports était ce lundi 3 juin l’hôte des populations de Labé. L’objectif de sa visite était de faire le point sur l’évolution des travaux de réhabilitation de l’aéroport de Labé. A en croire Ousmane Gaoual Diallo, l’entreprise chargée de la réhabilitation de cette infrastructure, est en train de mettre les bouchées doubles pour être dans le délai.

« Je rappellerais qu’il y a 14 mois depuis que les travaux ont été lancés avec un objectif d’achèvement au 31 décembre 2024. Nous sommes autour de 25 à 30% du niveau d’avancement. Nous sommes rassurés par les engagements renouvelés par l’entreprise qui est en charge d’exécuter le projet et qui nous rassure que les délais seront tenus. Nous les encourageons à redoubler d’effort pour que cela soit. Parce que, c’est un engagement du chef de l’Etat et une volonté de faire en sorte que le moyen de transport aérien puisse être accessible de nouveau pour relier nos régions à la capitale. C’est un projet présidentiel pour montrer tout l’attachement du chef de l’Etat qui, quotidiennement, nous interpelle pour avoir le niveau d’avancement. Donc, nous encourageons également l’entreprise à continuer à faire travailler la main d’œuvre locale et à utiliser dans le meilleur des cas les produits locaux. Cela va donner un coup de fouet à notre économie locale ici et renforcer les compétences de nos compatriotes de Labé qui, après les travaux, certains d’entre eux pourraient trouver carrière dans la gestion des infrastructures qui vont être livrées. Et, nous l’espérons très rapidement. Donc à la fin de l’année 2024, nous devrions avoir des infrastructures aéroportuaires disponibles », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Siguiri: un homme d'une quarantaine d'années trouve la mort dans l'éboulement d'une mine d'or, à Bouréboukaria

 

Pour sa part, Mahmoud Akra, directeur de la société chargée de la rénovation de cet aérodrome a promis de faire le maximum pour la livraison de l’infrastructure dans un bref délai .

« Aujourd’hui, nous sommes à peu près de 30% d’exécution. Et si nous prenons en compte tous les équipements qui ont été déjà commandés ( le matériel nécessaire à la radio pour le fonctionnement de la tour de contrôle, le balisage de la piste, les équipements de la météo, le mobilier du terminal…), on est au-delà des 30%. Je peux vous dire que toute la clôture fera 7 km de longueur et la piste 2km 5. Je pense qu’on est à un hectare et près de 12 500 mètres carrés de surface », a-t-il indiqué.

 

Labé, Bachir Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...