Sélectionné pour vous :  Casimir Jagiello, le coach du Hafia FC croit en ses joueurs: "On peut battre Wydad"

N’zérékoré: 15 600 litres d’herbicides sélectifs pour soutenir la campagne agricole 2023

Pour répondre aux cris de cœur des paysans, le gouvernement guinéen à travers le ministère de l’agriculture et de l’élevage déploie de gros moyens pour la campagne agricole 2023. C’est ainsi que la SIGUICODA, instance régulatrice du marché des produits phytosanitaires, lance des commandes d’herbicides sélectifs. La première cargaison est réceptionnée à N’zérékoré en provenance de la Côte d’Ivoire. C’est l’inspecteur régional de l’agriculture et de l’élevage qui coordonne les activités de terrain.

Ce 1er camion est arrivé à N’zérékoré jeudi 13 juillet 2023 en provenance de la Côte d’Ivoire. À son bord, plus de 15 600 litres d’herbicides sélectifs. Réceptionnée au magasin de dépôt d’intrants agricoles de N’zérékoré, cette commande est un coup de pousse de l’État guinéen aux paysans qui souffraient de plus en plus du prix « fantaisiste » du marché local.

« L’objectif, c’est de permettre à ces producteurs d’avoir un accès facile parce que le prix de ces produits sur le marché, des commerçants commencent à spéculer là dessus. Donc, on a envoyé ces cargaisons pour pouvoir soutenir un peu le pouvoir d’achat des producteurs. Actuelement, au marché, on peut estimer le prix entre 75 000 jusqu’à 100 000 francs le litre. Aujourd’hui, l’État est en train de mettre ces herbicides sélectifs à 60 000 francs, » a fait savoir Tidiane Kaba, Inspecteur régional de l’agriculture et de l’élevage de N’zérékoré.

Revendus dans les différents centres de prestations agricoles, ces prix harmonisés à 60 000 francs le litre sont appréciés par les producteurs de la Guinée forestière. C’est le cas de Florent Lamah, agriculteur.

Sélectionné pour vous :  Sékou Koundouno interpelle le colonel Doumbouya : « Qu’il sache qu’il a sous sa conscience une vingtaine de jeunes froidement assassinés »

« Ces intrants nous aident à produire beaucoup puisqu’avant, on produisait manuellement. Et aujourd’hui, c’est le mécanique. On arrive à faire de bonnes cultures pour que ça marche bien. Donc, on est très content pour ce geste du gouvernement. Nous demandons aussi d’en augmenter beaucoup pour toutes les cultures, » a lancé ce paysan leader de N’zérékoré.

La réception de cette première cargaison d’herbicides sélectifs, est le début d’une vaste opération d’approvisionnement du marché guinéen. Les jours et semaines à venir, d’autres commandes en herbicides riz et maïs sont attendues pour soutenir la politique agricole prônée par les autorités de la transition.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...